Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Anelka nommé entraîneur : ''Je voulais qu'on m'oublie. C'est raté''

La vie de Nicolas Anelka est loin d'être un long fleuve tranquille...

Alors qu'il pensait terminer tranquillement sa carrière en Chine et se faire oublier des médias français après l'épisode de la Coupe du monde en Afrique du Sud, l'ancien buteur de la sélection revient sous le feu des projecteurs. Nicolas Anelka a en effet été nommé entraîneur-joueur de son club de Shenhua dans la plus grande confusion, l'entraîneur théorique Jean Tigana étant toujours en place.

Accueilli comme une rock star, attendu comme l'homme capable de porter le club de Shanghai vers les sommets, l'enfant de Trappes n'aura pourtant pas réussi à inverser la spirale de mauvais scores depuis le début du championnat. Résultat ? Une treizième place sur seize et un boss mécontent. Monsieur Zhu Jun, qui a fait fortune dans les jeux vidéo, a donc décidé d'introniser son joueur vedette, à qui il offre un salaire de 230 000 euros hebdomadaires, à la tête de l'équipe technique. A la surprise générale.

"Cette aventure de coach est inattendue et très belle, même si les résultats ne sont pas encore là. Je ne serai pas entraîneur toute ma vie mais j'attaque cette nouvelle expérience avec appétit", confie-t-il dans les colonnes du JDD. Une nouvelle expérience, donc, à laquelle ne s'attendait pas la star : "J'étais parti loin de chez moi pour achever tranquillement ma carrière de joueur et faire en sorte qu'on m'oublie. C'est raté. (...) Même en Chine, [les Français] n'arrivent pas à m'oublier !"

Novice en la matière mais fort de ses dix-sept années de carrière durant lesquelles il a côtoyé les plus grands coachs, Nicolas Anelka ne se dérobe pas et assume la tâche qui lui incombe : apprendre la culture de la gagne à une équipe jeune et en manque d'expérience. "Je parle en anglais, le traducteur du club explique mes instructions en chinois. Cela ne manque pas de piquant", explique-t-il amusé.

Et cette nouvelle casquette a quelque peu chamboulé les habitudes du taciturne et discret buteur. "Déjà, en tant que capitaine, j'ai dû forcer un peu ma nature, parler avec les joueurs, échanger", ajoute-t-il. Mais la communication se passe bien et l'ambiance est bonne malgré les mauvais résultats et une nouvelle défaite pour le premier match de l'entraîneur-joueur. Mais peu importe. Nicolas Anelka semble apprécier cette vie loin de l'agitation médiatique dont il faisait l'objet en Angleterre ou en France : "J'adore cette ville, son architecture, ses restaurants. (...) Et puis je peux marcher tranquillement dans la rue sans qu'on vienne me fatiguer. Cela fait du bien. (...) Ici, la vie est belle, que cela se passe bien ou mal sur le terrain !"

Mais cette nomination au poste d'entraîneur, qui a débuté par une défaite 1-0 à domicile face à Tianjin Teda, n'a pas laissé Raymond Domenech indifférent. L'ancien sélectionneur des Bleus, vis-à-vis duquel Nicolas Anelka n'avait pas eu que des mots tendres, a eu une petite pensée pour son ancien joueur via Twitter : "Première défaite. Bon courage, Nico. Tu vas découvrir ce dur métier." L'intéressé appréciera. Ou pas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Ariane Brodier en interview pour Purepeople.com. Juin 2019.
Tony Parker dans l'émission "Bonsoir !", le 22 juin 2019.

Invité dans l'émission "Et en même temps", présentée par Apolline de MalHerbe sur BFMTV, dimanche 23 juin 2019, Patrick Balkany est revenue sur la tentative de suicide de sa femme Isabelle Balkany.

×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel