Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Olivier Minne, sa carrière : ''Ça fonctionne moyen pour moi depuis six ans''

9 photos
Lancer le diaporama

Olivier Minne ne se contente plus de son rôle d'animateur du jeu d'aventure estival Fort Boyard, le plus musclé des maîtres du Fort reviendra cet été avec une "nouvelle" émission à défendre sur France 2 : Pyramide. A cette occasion, Anne-Elisabeth Lemoine est allée à la rencontre de l'animateur pour les besoins de La nouvelle édition et ce dernier est revenu sur la résurrection du jeu culte, sur la case de l'access et sur la polémique autour de sa soi-disant entrée en politique.

A propos du retour très attendu de Pyramide à l'antenne - il existe encore plus de 200 clubs en France ! -, Olivier Minne a tout d'abord expliqué : "La mécanique du jeu est plus dynamique, plus punchy, on entre dans le jeu au bout d'à peine une minute. Là on peut mimer, on peut chanter, on peut fredonner. Il y a davantage de show, il y a plus de possibilités offertes et donc c'est moins excluant je trouve pour le téléspectateur."

Concernant la case "maudite" de l'access prime time, l'animateur n'a pas semblé très emballé à l'idée de la reprendre suite aux échecs successifs de Sophia Aram et de Laurent Ruquier cette année. "Un champ de ruines pour une vieille ganache comme moi, ce serait raccord ! Faut arriver armé sur des terrains minés sinon c'est pas la peine donc arriver comme ça la fleur au fusil et en n'ayant pas de projet particulier ça n'aurait pas de sens", a-t-il d'abord commenté avant de revenir sur sa propre ambition : "Je suis peut-être pas assez pushy sur l'idée de vouloir à tout prix avoir ma gueule tout le temps partout. Il va falloir que je m'y mette, à bientôt 50 ans."

Pour finir, Olivier Minne est revenu sur une rumeur qui a couru sur lui en février 2013 : son soi-disant souhait de se présenter à une investiture du parti socialiste dans l'une des circonscriptions des Français de l'étranger où l'élection d'une députée a été annulée. Très amusé, l'animateur a tenu à établir une bonne fois pour toutes la vérité. "C'est de l'enfumage total, c'était une intox épouvantable. Mais ça m'a fait bien marrer parce que j'ai jamais reçu autant de coups de fil de ces six dernières années où pour moi ça fonctionne moyen professionnellement. On a l'impression d'être intéressant tout d'un coup (...) Ça m'a attristé et fait marrer parce que j'habite en Amérique du Nord depuis un moment, je pars là-bas pour essayer de m'en sortir et trouver de nouvelles pistes de travail et on arrive même à m'emmerder quand je suis là-bas."

Une séquence à découvrir dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel