Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Selah Sue raconte sa dépression nerveuse à 13 ans et sa résurrection

À la surprise de tous, alors qu'elle concourait face à Alex Beaupain ou encore le duo Brigitte, Selah Sue a remporté le prestigieux prix Constantin. Cette jeune Belge de 22 ans, née près de Bruxelles, impressionne par l'éclectisme de son énergie, par ses ballades au parfum de rap, de funk, de reggae, de soul. Selah Sue se décrit comme une "série de cahots" dans une belle interview accordée à L'Express Styles. Entretien dans lequel elle raconte comment l'adolescente dépressive a trouvé son chemin à travers la musique.

Née d'une mère infirmière et d'un père comptable, Sanne Putseys, vrai nom de Selah Sue, grandit en rêvant de devenir ballerine. Gamine joyeuse, elle se prend la puberté de plein fouet et fait une dépression : "Tout s'est effondré. Rien n'avait de sens : c'était une dépression. Je souffrais d'attaques de panique, de crise d'identité, je me sentais cloîtrée en moi-même. Je me trouvais nulle, moche, j'étais désespérée, sans savoir pourquoi... Le moindre geste du quotidien me paraissait insurmontable. La raison ? Mes grands-parents avaient souffert eux aussi de graves dépressions... Ma relation avec ma mère, à qui j'ai dédié la chanson Mommy, était sans doute trop fusionnelle... J'ai commencé une thérapie qui a duré six ans."

Selah Sue continue de faire le point tous les trois mois avec son "psy". Une profession qu'elle aurait pu embrasser si la musique n'était devenue si dévorante. À 14 ans, c'est le choc en écoutant Lauryn Hill, son titre Selah lui inspire son pseudo. La jeune Belge s'inscrit au conservatoire, prend son instrument, la guitare, et écrit ses chansons. Son tout premier morceau, Explanations, figure sur son premier album. Si musicalement elle affirme avoir l'oreille absolue, sa voix "se contente de sortir" de manière quasi anarchique. En postant ses vidéos sur Internet, elle attire l'attention, y compris de Moby et de Prince qui la suit de près et l'a invitée en première partie de son concert à Anvers, en novembre 2010. Le kid de Minneapolis pourrait même s'inviter sur le deuxième album de Selah, patience...

Plébiscitée dans l'Hexagone et couronnée du prix Constantin, Selah Sue parcourt les routes à la rencontre de son public. Elle jouera le 28 mars 2012 au Zénith de Paris. Une belle performance pour une jeune artiste.

 

L'intégralité de cette interview est à découvrir dans le supplément Styles de L'Express, en kiosques le 23 novembre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel