Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sting, président des Victoires 2018 : "Johnny Hallyday était une légende"

Sting - 60e soirée annuelle des Grammy Awards à Madison Square Garden à New York, le 28 janvier 2018 © Chris Delmas/Bestimage
15 photos
Lancer le diaporama
Sting - 60e soirée annuelle des Grammy Awards à Madison Square Garden à New York, le 28 janvier 2018 © Chris Delmas/Bestimage
Très attaché à la France, le Britannique est le président de la 33e cérémonie des Victoires de la musique.

Ce vendredi 9 février, les Victoires de la musique 2018 ne sont pas seulement présentées pour la première fois par Daphné Bürki mais aussi présidées par un artiste étranger : Sting. Avant le show, diffusé en direct sur France 2 et France Inter depuis la Seine musicale à Boulogne-Billancourt, le Britannique s'est confié au Parisien. Il évoque son lien à la France et la figure légendaire de Johnny Hallyday.

Dans le quotidien, Sting rappelle qu'il a écrit Roxanne, l'un des plus gros tubes de The Police, à Paris. En novembre 2016, il était celui qui montait sur scène pour la réouverture du Bataclan. On lui doit aussi le duo Stolen Car avec Mylène Farmer en 2015. Cet amateur de Camus et de Sartre évoque naturellement Johnny Hallyday, mort en décembre 2017, à qui les Victoires vont rendre hommage ce soir : "Je ne l'ai jamais rencontré, mais je connaissais sa légende, c'était l'Elvis Presley français, affirme l'artiste de 66 ans. J'ai vu l'hommage que lui ont rendu les Français. Extraordinaire ! Un million de personnes dans les rues ! C'était très émouvant." S'il était un million sur les Champs-Élysées et jusqu'à La Madeleine où s'est déroulée la cérémonie, les obsèques de Johnny Hallyday ont été suivis par 15 millions de téléspectateurs.

Pour les Victoires, Sting se félicite de succéder dans le rôle de président à son "grand ami" Charles Aznavour. "Je prends la chose très au sérieux, je dois faire un beau discours en Français. Je suis un peu anxieux." L'artiste chantera également un extrait de son nouvel album, en duo avec Shaggy, intitulé 44/876 et attendu le 20 avril.

Sting et Shaggy - Don't Make Me Want Wait - février 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel