Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2017 : Kelly éliminée, Philippe Etchebest énervé contre sa brigade

Kelly est éliminée - "Top Chef 2017" sur M6, le 1er mars 2017.
42 photos
Lancer le diaporama
Kelly est éliminée - "Top Chef 2017" sur M6, le 1er mars 2017.
Les épreuves étaient salées cette semaine !

La semaine dernière, c'est Jean-François Bury (brigade Philippe Etchebest) qui a été éliminé de Top Chef 2017. À la suite de nouveaux défis, un autre candidat a quitté l'aventure ce 1er mars. Résumé de l'épisode.

À lire aussi

Étranges associations

Pour ce premier challenge, les trois brigades s'affrontent au complet. C'est la première fois depuis le début du jeu. Leur défi : réaliser des associations audacieuses, comme mélanger de l'oursin avec de la réglisse ou de la bergamote. Afin de compliquer ce challenge, chaque brigade doit travailler un produit imposé et l'associer à deux autres, choisis par les chefs des brigades adverses ! C'est Alexandre Couillon, chef doublement étoilé, qui est seul juge dans cette épreuve.

La team d'Hélène Darroze, composée de Kelly, Giacinta et Maximilien, doit cuisiner de la langoustine avec du chocolat (choix de Michel Sarran) et du brie (choix de Philippe Etchebest). Le trio n'arrive pas à se mettre d'accord sur la recette à réaliser et Maximilien, estimant que les femmes passent trop de temps à réfléchir, s'agace. Le trio part néanmoins sur un "jus de langoustine, langoustines snackées, crumble chocolat-piment d'Espelette condiment brie-mandarine-herbes". C'est alors qu'une histoire d'ail met de l'huile sur le feu. Le ton monte entre le Belge et Kelly.

La brigade de Philippe Etchebest qui réunit Franck et Jérémie, travaille le magret de canard avec du brie (choix d'Hélène Darroze) et de la papaye (choix de Michel Sarran). Le duo propose un "magret de canard, gastrique de papaye crue, tuiles de brie, crème de brie". Mais les compères passent à côté d'un très bon conseil de Philippe Etchebest : ne pas trop moutarder leur préparation car cela risque d'effacer le goût du brie. Mais, Franck et Jérémie ont très (trop ?) confiance en eux et n'en font qu'à leur tête.

L'équipe Michel Sarran, composée de Julien, Alexis et Guillaume, a la volaille pour aliment imposé. Ils doivent la marier avec du brie (choix de Philippe Etchebest) et des oeufs de saumon (choix d'Hélène Darroze). Leur idée : préparer une "caille rôtie et fumée, bouillon de feuille d'huître, crème de brie, croustillant sarrasin, pickles oeufs de saumon". Dans ce trio, Guillaume prend vite le rôle de leader. Si cela fonctionne au départ, entre Julien et lui tout dérape pour une histoire de friture. Alexis, lui, tente de calmer les choses.

Après dégustation, Alexandre Couillon a préféré la caille de l'équipe de Michel Sarran. Le plat qu'il ne retient pas est celui du magret. Franck et Jérémie, membres de l'équipe de Philippe Etchebest vont donc en dernière chance. Le chef est en colère contre eux à cause de la fameuse moutarde et du manque d'humilité de ses gars. D'ailleurs, le Meilleur Ouvrier de France les recadre.

Belle table et bons plats

C'est au château de Ferrières, ancienne demeure de la famille de Rothschild devenue une école de gastronomie et de savoir-vivre à la française que se déroule la deuxième épreuve. Les cuisiniers doivent donner leur interprétation de la cuisine de grand restaurant. Ils sont jugés par les membres des Grandes tables du monde, c'est à dire Jean-François Piège (le vice-président), Gilles Reinhardt, chef exécutif du restaurant trois étoiles Paul Bocuse à Collonges, et Nicolas Sale, chef du mythique palace de la place Vendôme à Paris.

Mais avant, Denis Courtiade, directeur du restaurant trois étoiles d'Alain Ducasse à Paris, et Serge Schaal, directeur d'un restaurant doublement étoilé en Alsace, jugent quelle équipe dressera la plus belle table. Celle-ci remportera un avantage conséquent.

L'équipe Darroze qui inclut Kelly, Giacinta et Maximilien est une fois de plus en désaccord. Malgré tout, le trio part sur une décoration de table classique. Denis Courtiade et Serge Schaal sont séduits. La team gagne donc le droit d'entrer en premier dans le garde-manger. Ils ont le choix entre des produits de luxes et des produits populaires. Contre l'avis de Giacinta, Kelly et Maximilien optent pour le luxe.

Kelly travaille le homard ("homard cuit aux agrumes, carottes, coriandre, jus d'orange et jus de homard"), Maximilien le foie gras ("carpaccio de foie gras au porto, terrine minute, foie gras grillé avec poireau confit, fruits acidulés, duxelle de champignons crus et foie gras") et Giacinta l'agneau ("selle d'agneau rôtie, purée de courge cardamone, champignons poêlés, chou-fleur râpé"). Une dernière recette qui manque de créativité selon Hélène Darroze. Giacinta rajoute donc une viennoise à la pistache.

La brigade de Michel Sarran (Julien, Alexis et Guillaume) qui avait misé sur une table moderne et un dressage contemporain se retrouve à cuisiner des aliments populaires. Julien travaille le jambon ("jambon grillé aux noix de macadamia, condiment moutarde, tombée de choux vert au cumin, légumes croquants acidulés"), Alexis choisit le maquereau ("maquereau grillé, condiment citron, purée de courgettes à la menthe"). De son côté, Guillaume prépare un plat à base d'oignons ("pickles, gelée au bouillon, purée de céleri oignon"). Il lance même un deuxième service avec un risotto d'épeautre à l'oignon.

Jean-François Piège, Gilles Reinhardt et Nicolas Sale dégustent les assiettes. Leurs trois coups de coeur sont le jambon de Julien, le foie gras de Maximilien et l'oignon de Guillaume.

C'est donc la brigade d'Hélène Darroze qui part en dernière chance.

Dernière chance

Kelly, Giacinta, Maximilien, Franck et Jérémie jouent leur place dans le jeu avec du tout cru. Ils doivent cuisiner un plat salé, sans le cuire.

Maximilien ose un carpaccio de langoustines aux agrumes.

Giacinta a également choisi de travailler la langoustine mais avec une purée de fruits de la passion et une mayonnaise au basilic.

Kelly, elle, se lance dans un tartare de cabillaud, julienne de céleri, mayonnaise de curcuma, pomme granny smith, concombre, jus de légumes. Mais, enrhumée, la candidate a du mal à se rendre compte du goût de sa mayonnaise et de l'assaisonnement de son plat.

Jérémie part sur un tartare pigeon-huître associé à un suprême d'orange, fruits de la passion, ananas. Une recette sacrément osée.

Franck tente des raviolis mangue-turbo et jus citron-soja.

Place à la dégustation à l'aveugle. Le plat de Jérémie, très osé, divise les jurés et l'assiette de Kelly est jugée trop simpliste et mal équilibrée au niveau des saveurs. Après délibération, c'est Kelly qui est éliminée.

Du côté des audiences, Top Chef 2017 a rassemblé 2,5 millions de gourmands, soit 11,6% de part de marché sur les individus de 4 ans et plus. L'émission perd ainsi 239 000 curieux en une semaine et atteint son plus faible score historique en nombre de téléspectateurs.

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel