Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Trois rugbymen du FC Grenoble mis en examen pour viol en réunion

Loïck Jammes, Rory Grice et Denis Coulson avaient de nouveau été placés en garde à vue.

Le monde du ballon ovale enchaîne les scandales. Le 22 mars dernier, six rugbymen du FC Grenoble (Top 14) étaient placés en garde à vue et entendus à l'hôtel de police de Grenoble, des interpellations multiples qui faisaient suite à la plainte pour viol déposée par une jeune femme à Bordeaux, au lendemain du match Bordeaux-Bègles–Grenoble, qui s'est joué le 11 mars dernier. La supposée victime, âgée de 21 ans, accuse les sportifs de l'avoir droguée après leur rencontre dans une boîte de nuit, avant de l'agresser sexuellement dans un hôtel.

Près de trois semaines plus tard, l'AFP rapporte que trois des rugbymen ont été mis en examen dans la soirée du 11 avril pour viol en réunion : le Néo-Zélandais Rory Grice, 27 ans, le Français Loïck Jammes et l'Irlandais Denis Coulson tous deux âgés de 22 ans. Les trois sportifs ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec la victime, de sortir du territoire national, et obligation de pointage, a précisé le parquet. Cette mise en examen fait suite un nouveau placement en garde à vue au commissariat de Bordeaux survenu dans la matinée du 11 avril.

Au terme de cette deuxième vague d'auditions, le parquet de Bordeaux a annoncé mardi après-midi l'ouverture d'une information judiciaire pour viol en réunion à l'encontre des trois joueurs. Le parquet estime "qu'il existe à leur encontre des indices graves ou concordants qui rendent vraisemblable leur participation, comme auteur ou complice, à la réalisation de l'infraction dénoncée", précise l'AFP qui évoque également de nouvelles investigations "notamment génétiques, informatiques et téléphoniques."

L'avocat de Loïck Jammes, Me Bernard Boulloud, avance que la mise en examen va ainsi permettre "d'accéder au dossier pour faire valoir une véritable défense de nos clients respectifs, dans le respect de la présomption d'innocence", alors que plusieurs avocats de joueurs entendus lors des premières auditions avaient fait état du caractère "consenti" des faits survenus lors de la soirée bordelaise au coeur de l'enquête.

Cette affaire de viol en réunion intervient après l'arrestation d'Ali Williams et James O'Connor à Paris dans la nuit du 24 au 25 février pour possession de cocaïne. Le premier, joueur néo-zélandais de 35 ans champion du monde avec les All Blacks, a depuis été licencié par son club, le Racing 92.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kanye West à bout de nerfs : il perd son sang froid et attaque un paparazzi !
Alec Baldwin perd une fois de plus son sang froid avec un photographe
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel