Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Des amours, désamour" : Les dessous de cette romance selon Dominic Bachy

11 photos
Lancer le diaporama
Interview du réalisateur de Des amours, désamour, Dominic Bachy - février 2016
Le réalisateur du film s'est confié à "Purepeople" sur son long métrage.

L'amour est un sujet inépuisable pour le cinéma. Des amours, désamour s'inscrit dans le genre romantique et c'est Dominic Bachy qui est aux commandes de cette histoire chorale qui suit quatre couples face aux aléas des sentiments et de la vie, tout simplement. Au casting : Anthony Delon, Linda Hardy, Rebecca Hampton et Denis Maréchal. Le metteur en scène n'était pas peu fier de présenter son oeuvre au Gaumont Opéra, le 1er février - une projection suivie d'une soirée à La Gioia - et a fait quelques confidences au micro de Purepeople.

Assistant réalisateur auprès de Jean-Charles Tacchella, Renée Féret ou encore Luc Besson, Dominic Bachy devient cinéaste avec Des amours, désamour, après quelques courts métrages. Il n'est pas seulement auteur, réalisateur et producteur : il est aussi e-distributeur. Financé au départ en autoproduction, le tournage a débuté en février 2011 et s'est poursuivi pendant quatre ans, à raison d'une quinzaine de jours de tournage par an. Le film est désormais disponible au public via Internet.

Durant notre rencontre, Dominic Bachy revient sur la genèse de son projet, à quel point il est inspiré de son vécu et de sa vie sentimentale, et ce depuis sa jeunesse. L'écriture a démarré quand il a divorcé et, petit à petit, se sont dessinées quatre histoires. "Toutes les scènes sont vraies, mais elles ne se sont pas forcément déroulées comme ça. Dans la fiction, ça se passe bien, on maîtrise tous les paramètres, mais pas dans la vraie vie." Il s'est inspiré de Claude Lelouch pour l'aspect chorale, mais aussi de Woody Allen : "Parce que je parle beaucoup !" Un film qu'il considère comme un miracle, au regard de la durée de production : "Le plus difficile a été de tenir quatre ans." Il en profite pour saluer l'équipe, qui a continué de travailler avec lui sur le long terme.

Des amours, désamour est diffusé en e-cinéma depuis le 5 février. Toutes les informations sur le site dédié au film.

Affiche du film Des amours, désamour
Affiche du film Des amours, désamour
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image