Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Il faisait la moue, on l'a senti agacé" : Nicolas Sarkozy piégé, prend la pose...

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
Au cours d'un événement mettant à l'honneur Nora Berra, ancienne secrétaire d'Etat sous sa présidence, Nicolas Sarkozy s'est montré agacé par une personnalité de sa famille politique. "Le Parisien" rapporte les coulisses de cet événement.

C'était un bel événement pour Nora Berra, ancienne ministre des personnes âgées puis de la Santé de Nicolas Sarkozy que ce dernier a décorée le 6 octobre dernier. L'ancien président a croisé, lors de cet événement, une figure actuelle de la droite parmi les nombreuses personnalités présentes. En demandant une photo à l'ex-président de la République, il l'a agacé d'après Le Parisien.

La fierté se lit sur le visage de Nora Berra, ancienne députée européenne et ex-conseillère régionale d'Auvergne-Rhône-Alpes. En ce début de mois d'octobre, elle a été décorée par Nicolas Sarkozy à la questure de l'Assemblée nationale. Faisant partie des invités, Xavier Bertrand connaît bien Nora Berra pour avoir été son ministre de tutelle. Le président du conseil régional des Hauts-de-France espérait profiter de cette occasion pour croiser l'ex-chef de l'Etat : "Des témoins, intrigués, racontent que Xavier Bertrand guettait l'arrivée de Nicolas Sarkozy. Il voulait une photo avec l'ancien chef de l'État... Lorsqu'il arrive à l'étage, Nicolas Sarkozy accepte de poser avec le président des Hauts-de-France. Mais 'il faisait la moue, on l'a senti agacé'," a relaté l'un des observateurs de la scène au Parisien.

Si Nicolas Sarkozy n'était pas enthousiaste, ce n'est pas contre la personne de Bertrand, son ancien ministre du Travail, à proprement parlé. "Il en a juste assez d'être instrumentalisé par les uns et les autres. Il aime tout le monde, embraie un de ses plus fidèles amis. Mais au fond de lui, il est navré par le casting. En 2016, il y avait un ex-président et deux anciens Premiers ministres, aujourd'hui n'importe quel porteur d'eau est candidat à la présidentielle. Il ne choisit personne mais souffre en silence", explique un proche au quotidien. Au cours de la promotion de son dernier livre Promenades, il a pris soin de ne pas soutenir un candidat en particulier, observant, avec certainement une pointe de dépit, sa famille politique tenter de faire émerger, en vain, une candidature forte.

La bataille de la droite est complexe à l'aube de la présidentielle. Xavier Bertrand a annoncé il y a peu sa participation au congrès LR se soumettant ainsi au vote des militants pour désigner le candidat qui représentera la droite et le centre à la présidentielle, après avoir longtemps refusé. Il se retrouvera le 4 décembre face à, notamment, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (ex-LR) et l'ancien négociateur européen pour le Brexit Michel Barnier (LR). D'après un nouveau sondage réalisé par l'institut Ifop-Fiducial pour Sud Radio et dans l'hypothèse où Xavier Bertrand représenterait la droite, celui-ci obtiendrait au premier tout 16 % à égalité avec Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image