Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michel Barnier "rasoir" ? Le candidat à la présidentielle s'explique sur son image

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
7 photos
Parmi les candidats estampillés Les Républicains, Michel Barnier ne figure pas parmi les favoris. Il lui reste toutefois du temps, estime-t-il, pour s'imposer dans son parti et élargir sa base électorale. L'animateur Jean-Jacques Bourdin l'interroge alors sur l'image qu'il renvoie, celle d'un homme "sérieux et rasoir"... Qu'en pense le principal intéressé ?

La liste des candidats à la présidentielle 2022 est longue, Michel Barnier fait partie de ceux, situé à droite de l'échiquier politique, qui espère se distinguer pour franchir la barre du second tour. L'ancien ministre de l'Agriculteur et négociateur du Brexit s'est donc rendu sur l'incontournable émission politique de RMC, Bourdin Direct ce 11 octobre, pour expliquer en quoi il serait le représentant idéal de la droite. D'après les sondages, dans sa famille politique Les Républicains, il est le moins populaire (10% d'intention de vote au premier tour) contre 12% pour Valérie Pécresse et 15% pour Xavier Bertrand, tandis qu'Eric Zemmour ne cesse de gagner des points. L'animateur radio l'interroge alors sur l'image qu'il renvoit. D'après un ténor du parti Les Républicains qui n'a pas été nommé, il serait "trop sérieux" et "un peu rasoir". Que pense son invité de ce descriptif ?

"Oui, j'ai toujours été sérieux sans trop me prendre au sérieux. On attend pas du chef de l'Etat qu'il monte sur la table pour danser. C'est une fonction difficile. Ça va être très grave de gouverner ce pays. On a besoin je pense d'un nouveau président qui ait de l'expérience. Peut-être que c'est ça qui est derrière la critique. Mais je ne crois pas que ce soit une critique, l'expérience, ça compte, avoir de la bouteille, ça compte. Même pour les journalistes n'est-ce pas", explique Michel Barnier au micro de Jean-Jacques Bourdin.

Parmi ses soutiens, l'homme politique de 70 ans compte sur le soutien notamment de Laurent Wauquiez, patron de l'Auvergne et des Rhône-Alpes qui "déteste Pécresse et Bertrand" d'après Le Parisien. Certes, mais il aurait d'autres espoirs que l'élection de M. Barnier. Pour les soutiens des deux autres conseillers régionaux, Laurent Wauquiez s'est rapproché de Michel Barnier dans l'espoir qu'il fasse perdre la droite ! Il préfèrerait un nouveau mandat d'Emmanuel Macron, en espérant récupérer un poste intéressant...

Au cours de son entretien sur RMC, Michel Barnier a par ailleurs fustigé le comportement d'Edouard Philippe qui crée son nouveau parti, ajoutant de la confusion à l'aube des élections, s'est montré favorable à la vaccination obligatoire et ne veut pas ajouter plus de divisions en France en donnant son opinion sur Eric Zemmour.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image