Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Il ne pouvait plus se servir de ses mains" : Franck Dubosc, très ému, revient sur la fin de vie difficile de son père

Par Léandro Carvalho Rédacteur
Fan d’actualités en tout genre et du style très coloré d’Elizabeth II, il passe la plupart de son temps sur les réseaux sociaux à la recherche d’une bonne histoire à raconter.
13 photos
Reçu dans "Sept à Huit" dans le "Portrait de la semaine", ce dimanche 7 novembre 2021, Franck Dubosc s'est épanché sur sa relation avec son défunt père. Une relation père-fils ambigüe, rythmée par la lourde maladie de son père.

Interrogé par la journaliste Audrey-Crespo Mara dans Sept à Huit, ce dimanche 7 novembre 2021, Franck Dubosc a fait de tendres déclarations sur son père Lucien. Mort en 2002, ce dernier a laissé un grand vide dans la vie de l'humoriste de 58 ans.

Durant son entrevue, le père de famille s'est d'abord rappelé d'un moment fort de sa carrière : le jour où il a présenté son spectacle à l'Olympia. Un souvenir intense qui avait également marqué son père. "Il a vu que j'avais fait l'Olympia. Il n'est pas venu à l'Olympia. Il ne pouvait pas se déplacer. Mais il a vu que j'avais fait l'Olympia." Une véritable "consécration" aux yeux de son père qui n'a pas pu se déplacer car "il était malade" atteint de la maladie de Charcot.

Une maladie dont le père de Franck Dubosc "avait honte" de son vivant mais qui ne l'a pas empêché de transmettre de jolis messages d'affections à son enfant. "Il m'a remis un dessin, que j'ai toujours sur moi dans mon agenda. C'est un dessin de moi sur la scène de l'Olympia (...) Mais c'est dessiné comme un enfant parce qu'il ne pouvait plus se servir de ses mains." Et de poursuivre, très ému : "Il y a un mot qui dit qu'il lutte contre cette terrible maladie... qui dit que c'est lui qui gagnera [contre la maladie]."

Une lettre "dure à lire" pour Franck Dubosc qui lui procure aujourd'hui encore beaucoup de peine. Pas par les mots employés par son père, mais plutôt par sa façon d'écrire "comme un enfant". "Donc je vois la souffrance d'écrire ces mots où en fait il ne parle pas de moi, il parle de la maladie", a ensuite révélé l'époux de Danièle Dubosc. Un message bouleversant qui s'accompagne de beaucoup de fierté puisque Lucien Dubosc se vantait régulièrement d'être le père de Franck Dubosc.

Sur le plateau d'Ambition Intime, en février 2018, Franck Dubosc avait relaté, non sans larmes, la mort de son père : "C'est très violent comme maladie... Je sais qu'il était fier de moi, je pense le savoir... Il est décédé en 2002, au moment de mon succès. Il n'a pas su le succès que j'ai aujourd'hui avec le cinéma, tout ça, mais il a vu l'Olympia, mais il ne pouvait plus bouger." Ce lundi 8 novembre sur TF1, les téléspectateurs pourront d'ailleurs retrouvé à 21:05 La dernière partie, un téléfilm poignant inspiré par la vie de Lucien Dubosc et réalisé par Jean-André Yerles et Franck Dubosc.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image