Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Il y avait des projets" : Eddy Mitchell a failli commettre un braquage, il s'explique !

Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
Auréolé d'une carrière de chanteur qui lui a offert argent et notoriété, Eddy Mitchell aurait toutefois pu mal finir. Dans sa jeunesse, alors qu'il semblait un peu désespéré, il a fortement pensé à faire des braquages pour toucher le pactole. Un projet auquel il a heureusement renoncé.

Eddy Mitchell, braqueur ? Voilà un rôle que le chanteur et comédien aurait pu endosser il y a quelques années et pas que sur grand écran ! Interrogé lundi 29 novembre par le journal La Provence, l'artiste aujourd'hui âgé de 79 ans - toujours affecté par la mort de son ami Johnny - a fait d'inattendues confidences.

En effet, celui à qui l'on doit les tubes Couleur menthe à l'eau, Pas de boogie woogie ou encore Le cimetière des éléphants a multiplié les anecdotes, notamment sur sa jeunesse mouvementée. Une période pendant laquelle il aurait pu devenir un criminel ! "Il y avait des projets. Des braquages. Le Crédit Lyonnais, où il y avait le service des Monnaies et matières", s'est-il ainsi souvenu. Tenté par l'appât du gain, à un moment de sa vie où le show business n'était pas encore à portée de main, Eddy Mitchell avait même une idée précise derrière la tête.

Le chanteur, qui mène de longue date une vie rangée avec sa femme Muriel Bailleul, raconte : "Il y avait la BNP qui était en face, boulevard des Italiens [dans le 9e arrondissement de Paris, NDLR], et toutes les semaines, il y avait un transport de lingots d'une banque à l'autre, c'était un petit bonhomme qui trimballait ça, il n'avait pas de protection. Ce n'était pas idiot finalement, parce qu'un petit bonhomme qui traverse la rue, c'est mieux qu'une escorte, on ne le remarque pas. Mais nous, on l'avait remarqué ! Mais on ne l'a jamais fait." Un soulagement pour l'entourage de l'artiste et ses fans, heureux d'avoir pu découvrir son riche répertoire au fil des années.

Eddy Mitchell est d'ailleurs de retour dans les bacs avec un nouveau disque intitulé Country Rock, le 39e de sa carrière. S'il n'a pas cumulé les lingots, il peut se réjouir d'avoir toutefois accumulé les disques d'or et les tubes !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image