Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Personne n'en a parlé" : Alizé Cornet lâche une bombe, Roland-Garros submergé en secret par la Covid-19 ?

"Personne n'en a parlé" : Alizé Cornet lâche une bombe, Roland-Garros submergé en secret par la Covid-19 ?
Par Bertrand Bielle Journaliste
Curieux de nature, Bertrand est toujours à l’affut du moindre petit scoop. Passionné par le football, il n’est jamais bien loin du ballon rond et de toutes les actualités qui en découlent. Toutefois, l’évènementiel du showbiz ou de la politique fait également partie de ses recherches journalistiques privilégiées.
11 photos
Alizé Cornet a lâché une bombe ce mardi 28 juin en conférence de presse concernant l'organisation de Roland-Garros. La tenniswoman a notamment parlé d'une "épidémie de Covid-19" au sein du tournoi. Des révélations surprenantes et surtout inattendues.

Alizé Cornet a révélé une information ce mardi 28 juin en conférence de presse qui a fait l'effet d'une bombe dans le monde du tennis. Tout a commencé lorsque la 37e mondial a été interrogée sur les forfaits de Marin Cilic et de Matteo Berrettini, contraints de quitter Wimbledon (NDLR : Grand Chelem Londonien) après des tests positifs à la Covid-19. La sportive de 32 ans a décidé alors de faire un parallèle avec l'organisation de Roland Garros, le tournoi parisien qui s'est déroulé du 22 mai au 5 juin dernier. Elle a ainsi révélé l'existence d'un foyer épidémique pendant la compétition, qui aurait été volontairement passé sous silence.

"Le Covid, maintenant, c'est rentré dans les moeurs. Il y a les vaccins. Il y a toujours eu des blessures et des maladies. À Roland-Garros, il y a eu une épidémie de Covid-19 et personne n'en a parlé. Dans les vestiaires, tout le monde l'a eu et on n'a rien dit" a déclaré la Niçoise, devant les journalistes totalement stupéfaits par ce qu'ils venaient d'entendre.

"Un accord tacite"

"On a peut-être toutes eu la grippe, trois symptômes, la gorge qui gratte et on joue, tout va bien. À Roland-Garros, il y a dû avoir quelques cas et ça devait être un accord tacite entre nous. On ne va pas s'auto-tester pour se mettre dans la merde. J'ai vu des filles porter des masques parce qu'elles ne voulaient pas le refiler... Mais je n'en dirais pas plus" a t-elle poursuivi. Pour rappel, la pandémie de la Covid-19 a particulièrement perturbé l'organisation des tournois de tennis depuis qu'elle a émergé en 2020, entre isolements des joueurs, annulations de tournois et clusters.

Certains joueurs ont même refusé de se faire vacciner contre le virus, provoquant alors certaines interrogations quant à la façon de gérer les tournois. C'est le cas du numéro 3 mondial Novak Djokovic, qui a raté l'Open d'Australie en début d'année, faute de ne pas avoir présenté de passeport vaccinal en règle. Il avait tout de même réussi à participer à Roland-Garros en mai dernier puisque la directrice du tournoi Amélie Mauresmo avait jugé qu'en "l'état actuel des choses, rien ne s'oppose à sa participation".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image