Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Accident de Romain Grosjean : ce qui a sauvé la vie du pilote

14 photos
Lancer le diaporama
Romain Grosjean s'exprime après l'accident spectaculairement violent dont il a survécu avec quelques blessures légères. Il remercie la pièce du halo, qui lui aurait sauvé la vie.
Pourtant vivement défavorable à son introduction en Formule 1, Romain Grosjean a remercié le halo pour son rôle dans sa survie lors du violent accident dont il a été victime sur le circuit de Barheïn. Cette pièce ajoutée aux véhicules depuis 2018 a vraisemblablement sauvé la vie du pilote français.

Miraculeux. Voici comment on qualifie l'incroyable accident de F1 dont Romain Grosjean est sorti en vie, le 29 novembre 2020. Le pilote de l'écurie Haas a percuté les barrières de sécurité du Grand Prix de Bahreïn après un contact avec le Russe Daniil Kvyat, engendrant un violent incendie de sa monoplace, après un impact à plus de 200 km/h.

En s'en sortant avec quelques brûlures aux mains, aux chevilles et une côte cassée, Romain Grosjean est un miraculé. D'après les experts, il doit sa vie au halo, une pièce ajoutée en 2018 pour la sécurité des pilotes, se trouvant au-dessus de l'habitacle du véhicule. Alors que la voiture de Romain Grosjean a été fendue en deux lors de l'impact, le halo était toujours intact, même après d'interminables secondes d'incendie.

"Le halo a sauvé la vie de Grosjean en le protégeant des barrières. Sinon, cela aurait été le casque de Grosjean", a estimé l'expert en F1 Ted Kravitz, dans des propos rapportés par f1actu.

Alan van der Merwe, pilote de la voiture médicale F1, a également souligné le rôle du halo dans la survie de Romain Grosjean. "C'était une grande surprise pour nous. Je n'ai jamais vu autant de feu en 12 ans. Il a fallu un peu de temps pour comprendre ce qui se passait, mais ensuite Romain a commencé à sortir de la voiture lui-même, ce qui était incroyable. C'était un soulagement quand nous sommes enfin revenus au centre médical. Tout a bien fonctionné aujourd'hui : le halo, les barrières, la ceinture de sécurité. Sans l'une de ces choses, le résultat aurait pu être différent", a-t-il jugé.

"Je suis contre le halo", déclarait Romain Grosjean

Romain Grosjean a lui aussi remercié le halo, depuis son lit d'hôpital le lundi 30 novembre 2020. "Il y a quelques années, je n'étais pas favorable au halo, mais c'est la meilleure chose que nous ayons introduite en Formule 1. Sans cela, je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui. Merci à tout le personnel médical, sur la piste comme à l'hôpital", a-t-il déclaré. Trois années auparavant, Romain Grosjean critiquait vivement l'introduction du halo. "Nous n'avons besoin de rien. Je suis contre le halo, le bouclier, ou quoi que ce soit. Ce n'est pas de la F1. Quand j'ai testé le halo, j'ai détesté ça. Ça me rendait malade", avait-il blâmé. À l'époque, les pilotes étaient majoritairement défavorables à l'installation du halo. La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) ayant fait des tests concluants, le halo a été rendu obligatoire dès la saison 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image