Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Alber Elbaz : Mort du célèbre styliste à seulement 59 ans

Alber Elbaz : Mort du célèbre styliste à seulement 59 ans
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
12 photos
Le monde de la mode est en deuil : le styliste Alber Elbaz est mort. Son décès est survenu le samedi 24 avril 2021. L'ancien directeur artistique de la maison Lanvin n'avait que 59 ans. La cause de sa mort n'a pas encore été dévoilée.

Les fashionistas de la planète sont en deuil. Comme le rapporte Vanity Fair, qui reprend une information diffusée par Women's Wear Daily, le styliste Alber Elbaz est mort. Il est décédé dans un hôpital parisien, samedi 24 avril, à seulement 59 ans. La Compagnie Financière Richemont, qui était son partenaire depuis 2019 dans le projet de prêt-à-porter AZ Factory, a confirmé la terrible nouvelle.

Alber Elbaz, né le 12 juin 1961 à Casablanca au Maroc et ayant grandi en Israël, avait entamé sa carrière dans le monde de la mode dans les années 1980 après une formation au Shenkar College Engineering and Design. Une passion pour les vêtements qui remontait en réalité à sa petite enfance. "Je suis devenu créateur de mode à 5 ans ! J'avais toujours deux cartables. Un cartable avec mes livres et mes cahiers et un cartable bourré de papiers de couleurs. Je dessinais tout le temps, dans mon petit coin", disait-il en 2014 à ELLE.

Installé à New York, Alber Elbaz avait fait la rencontre du créateur Geoffrey Beene avec qui il travaillera plusieurs années. Par la suite, sa carrière s'envole et l'amène à Paris dès les années 1990. Il est embauché par la maison Guy Laroche pour rafraîchir son image au poste de directeur de création puis il est recruté par le défunt Pierre Bergé pour prendre la direction artistique de la ligne de prêt-à-porter féminin Saint Laurent.

Alber Elbaz sera surtout rattaché à sa longue collaboration avec la maison Lanvin. Il avait rejoint la marque comme directeur artistique en 2001. On lui prête d'avoir ainsi permis à la société de multiplier le chiffre d'affaires par deux. "L'insatisfaction c'est le gouffre mais c'est peut être ça aussi le moteur. (...) L'insatisfaction peut vous gâcher la vie. Mais ne plus avoir peur est le plus grand danger pour la création. L'insatisfaction pour un créateur, c'est un enfer. Mais c'est le salut", disait-il toujours à ELLE pour évoquer sa passion. Il avait quitté Lanvin en 2015 à la suite d'un désaccord avec Shaw-Lan Wang (propriétaire de la marque).

En 2019, il s'était alors associé au groupe de luxe suisse Richemont pour créer sa propre marque. "C'est sous le choc et avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le décès soudain d'Alber (...) C'était un homme d'une chaleur exceptionnelle et très talentueux, et sa vision si singulière, son sens de la beauté et de l'empathie laisseront une marque indélébile", a salué son président Johann Rupert.

Alber Elbaz avait reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière comme un prix International Fashion Award décerné par le CFDA à New York ou une médaille de Chevalier de la Légion d'honneur à Paris. Il avait également fait partie du top 100 des personnes les plus influentes dans le monde en 2007 par le magazine Time.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image