Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Amélie Neten, des internautes souhaitent la mort de son fils : furieuse, elle recadre

Amélie Neten, des internautes souhaitent la mort de son fils : furieuse, elle recadre
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
L'ancienne candidate de "Secret Story" est furieuse. Certains internautes ont souhaité la mort de son fils Hugo. Amélie Neten a donc tenu à faire une mise au point en story Instagram, lundi 2 novembre.

Amélie Neten est habituée à recevoir des critiques au quotidien. Mais s'il y a bien une chose qu'elle n'accepte pas, ce sont les attaques visant son fils Hugo (8 ans). Ce lundi 2 novembre 2020, la belle blonde de 35 ans a fait une mise au point en story Instagram après que des détracteurs ont souhaité la mort de son enfant.

L'ancienne candidate de Secret Story et des Anges ne s'attendait probablement pas à ce que ses stories fassent réagir aussi vivement certains de ses abonnés. Dimanche, Amélie Neten a expliqué qu'elle avait réservé une belle surprise à son fils. Un voyage entre mère et fils à Dubaï afin de profiter des vacances scolaires comme il se doit. "Voilà pourquoi on est allés faire un test PCR, on est négatifs. On va partir quelques jours à Dubaï avec mon fils. C'est pour qu'il décompresse", a tout d'abord révélé la jolie Belge en couple avec Philippe Léonard.

Sans surprise, certains internautes ont rappelé à Amélie Neten que depuis le 30 octobre, un nouveau confinement était effectif en France. Agacée, la jeune femme a donc fait une petite mise au point : "Oh lala franchement les amis vous êtes relous. 'Je t'aime bien mais en plein confinement tu ne montres pas l'exemple.' En France, ce n'est pas comme en Belgique. Ici, on a juste un couvre-feu de 22h à 6h. Les magasins ferment à partir de demain, point barre. Et les écoles sont fermées parce que ce sont les vacances scolaires. Les frontières sont ouvertes, on est autorisés à partir avec un test Covid négatif. J'ai respecté à fond le premier confinement mais là, j'ai un petit garçon de 8 ans et demi à la maison qui en a marre d'entendre parler du Covid. Je vais kiffer une semaine avec mon fils, tout simplement."

Mais Amélie Neten n'en avait pas encore terminé avec ses détracteurs. Certains sont allés plus loin en s'attaquant à son fils. Un nouvel affront qui n'est pas passé. "Qu'on ne soit pas d'accord avec moi pas de souci, je peux comprendre. Mais recevoir des menaces de mort je n'accepte pas. Souhaiter que mon fils attrape le Covid et crève, je vous jure qu'à un moment vous commencez à me les casser royalement. Le karma va vraiment s'occuper de vous, je ne rigole pas", s'est-elle indignée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image