Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Anaïs Camizuli à bout : procès contre une fan dangereuse, sa fille Kessi (1 an) menacée

Anaïs Camizuli annonce avoir porté plainte contre une cyberharceleuse sur Instagram
13 photos
Depuis 2013, Anaïs Camizuli vit un véritable enfer. Harcelée par une dangereuse fan qui semble la suivre à la trace, la candidate de télé-réalité a décidé d'aller porter plainte après avoir reçu des menaces sur sa fille Kessi.

Harcelée depuis sept ans par une "fan" déséquilibrée, Anaïs Camizuli s'est confiée au journal La Provence. Juste après sa victoire dans Secret Story en 2013, la candidate de télé-réalité rencontrait pour la première fois celle qui allait devenir son bourreau lors d'une séance photos. Peu de temps après, Anaïs était recontactée par cette femme qui souhaitait lui envoyer de mystérieux "cadeaux". Inquiète, la maman de Kessi commençait alors à prendre conscience de la dangerosité de cette fan qu'elle retrouvait à chacune de ses sorties publiques et de ses bookings.

En 2015, Anaïs porte plainte après avoir découvert que cette fan avait usurpé son identité pour obtenir sa puce de téléphone portable. Après cette affaire, Anaïs retrouve un peu de sérénité jusqu'au mois de février 2020 où la jeune femme commence à menacer l'une de ses amies sur Instagram, promettant de divulguer publiquement des photos de Kessi (1 an) ainsi le nom de la crèche où va la petite fille. Paniquée, Anaïs a rapidement décidé de truffer sa maison de caméras de surveillance mais aussi d'aller porter plainte. Convoquée par la police, la cyberharceleuse a depuis cessé de contacter Anaïs.

Le procès est reporté...

"Le cyberharcèlement est un fléau. Certains se sont suicidés à cause de cela. J'ai porté plainte et je suis là pour dire qu'il ne faut jamais laisser faire ces agissements. Certes je suis un personnage public mais je ne dévoile rien de ma vie privée. Je prends toujours soin de ne pas montrer le visage de ma fille." a-t-elle déclaré à La Provence.

Le 23 janvier 2021, Anaïs a donné des nouvelles de son procès contre cette fan, dans sa story Instagram."Pour vous tenir au courant du procès qui est reporté parce que cette demoiselle ne s'est pas présentée. Ce matin à 10h30 elle a fourni un certificat médical disant qu'elle n'était pas apte à se présenter devant un tribunal et elle a demandé elle-même une expertise psychiatrique donc du coup le procès est reporté au mois de juin, a-t-elle confié. Je suis un peu dégoûtée parce que j'aurais aimé que ça se passe maintenant parce que ça fait sept ans que je me bats contre elle et que je n'en peux plus, d'un autre côté je me dis elle a elle-même demandé une expertise psychiatrique donc elle assume qu'elle a un petit grain de folie mais voilà comme d'habitude elle essaye de passer entre les mailles du filet mais elle n'y arrivera pas."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image