Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Andy Murray papa au top de sa forme : "Sophia m'a donné une perspective"

Andy Murray papa au top de sa forme : "Sophia m'a donné une perspective"
Andy Murray à Roland-Garros le 1er juin 2016, lors de sa victoire en quart de finale contre Richard Gasquet.
14 photos
Lancer le diaporama
Andy Murray à Roland-Garros le 1er juin 2016, lors de sa victoire en quart de finale contre Richard Gasquet.
Un papa sain dans un corps sain, la bonne recette ?

2016 sera-t-elle son année ? L'édition britannique de la revue masculine en forme Men's Health se pose la question à l'endroit d'Andy Murray, qui n'a selon elle pour seul malheur que d'être né le même mois et la même année qu'un certain Novak Djokovic. Dans son numéro de juillet, et alors que l'Écossais dispute ce vendredi une demi-finale à Roland-Garros après avoir brisé les espoirs du Français Richard Gasquet, le magazine propose à ses lecteurs d'apprendre "comment Andy Murray est devenu l'athlète britannique" le plus affûté et décortique l'hygiène de vie qui lui a permis de franchir un cap dans sa carrière.

Au nombre des confidences, le numéro deux mondial au caractère compliqué révèle avoir testé le régime sans gluten, dont Djokovic est un grand ambassadeur (associé notamment à la marque Gerblé), mais avoue qu'il ne lui a guère réussi : "J'ai perdu 5 kilos en l'espace de quelques semaines et je n'avais aucune énergie. La seule chose pour laquelle ça a été utile, c'est le sommeil, mais je crois que c'était simplement parce que j'étais terriblement fatigué, résume-t-il. Je dormais vraiment bien, mais je ne pouvais pas jouer au tennis dans ces conditions. Je n'avais tout simplement pas assez d'énergie, je luttais."

C'était super d'être à la maison avec Kim et le bébé

Bien dormir, ce n'est toutefois déjà pas si mal quand on est un jeune papa. Avec son épouse Kim, Andy Murray est devenu en février 2016 le père d'une petite Sophia, qu'il n'hésite pas à évoquer puisqu'elle fait partie de l'équation de son équilibre : "J'ai pris deux semaines de repos, sans taper la balle, et c'était la première fois que je m'abstenais de jouer au tennis si longtemps depuis mon opération [du dos, en 2014, NDLR], se remémore-t-il. Normalement, au bout d'une semaine environ, j'ai envie de taper quelques balles. Quand je m'y suis remis, je me sentais bien meilleur. Ça a été tellement long et stressant, la fin de l'année dernière. C'était super d'être à la maison avec Kim et le bébé. (...) Pendant des années, je n'ai pas joué un tournoi du Grand Chelem comme ça : normalement, je les dispute pour ce qu'ils sont et pour essayer de les gagner, mais désormais j'ai quelque chose d'autre à l'esprit en même temps. Je ne pense pas que cela ait influé plus que ça sur mon tennis, mais ça m'a clairement donné une perspective. Il fallait que je pense un peu plus à ce qui est important, à quelles sont mes valeurs."

Heureux d'avoir trouvé son poids de forme et d'être au top ("9-10% de masse graisseuse") physiquement, Murray entretient son capitale grâce à la méthode Gyrotonics, qui mêle des mouvements de yoga, de danse, de gymnastique, de natation et de tai chi. "Gyrotonics a fait une différence énorme dans ma vie, en vérité. Pas seulement dans mon tennis, mais aussi dans ce que je peux et ne peux pas faire", se félicite-t-il. Mais la vraie différence, celle qui pourra peut-être lui permettre de contester la suprématie de Novak Djokovic, viendra peut-être de l'intérieur et d'une étincelle qui s'appelle Sophia...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image