Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Angelina Jolie : Une éclaboussure de sang pour sa première réalisation

Encore un mois avant qu'Angelina Jolie ne dévoile aux Etats-Unis sa première réalisation, Au pays du sang et du miel (In The Land of Blood and Honey). Quel accueil sera réservé au film de la star hollywoodienne de 36 ans, qui aborde une romance gangrénée par le conflit en Bosnie ? La bande-annonce a fait surface, dévoilant les premières images d'une oeuvre audacieuse, et à présent voilà l'affiche du film. Pas de visages de stars puisqu'il n'y en a pas dans ce long métrage, mais des éléments forts et symboliques : du sang éclaboussé qui forme les visages du couple principal et en fond, une carte des Balkans. La distribution compte sur les talents de Zana Marjanović (Premières neiges), Rade Šerbedžija (Snatch) et Goran Kostic (Taken).

Au pays du sang et du miel se déroule durant le conflit qui a ravagé la Bosnie-Herzégovine de 1992 à 1995. Danijel, un soldat au service de l'armée serbe, retrouve Ajla, une jeune femme bosniaque qui est retenue prisonnière dans le camp qu'il surveille. Après avoir vécu une histoire d'amour avant que le conflit n'éclate, ils font face à leur relation, altérée par la guerre.

Un sujet délicat qui a rapidement soulevé la colère d'une association de femmes victimes de la guerre dans cette région. Elle s'insurgeait du fait qu'Angelina Jolie ravivait les blessures et abordait une histoire ambigüe, entre une femme et son bourreau. La réalisatrice arguait alors qu'il fallait voir son film avant de l'attaquer. Cela pourra être fait aux Etats-Unis dès le 23 décembre.

La compagne de Brad Pitt a d'ailleurs fait le pari risqué de diffuser son oeuvre dans un premier temps en serbo-croate avec sous-titres. Un challenge qui ne fait pas peur à Angie, mère de six enfants et ambassadrice de bonne volonté au Haut-Commissariat pour les réfugiés de l'ONU, qui a déclaré en interview pour 60 Minutes (sur CBS) avoir vécu une vie borderline et s'est dit chanceuse d'être encore en vie. Des difficultés et des critiques, elle en a donc vu d'autres.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel