Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Antonio Banderas : Glorieux avec Nicole, très sexy tout en transparence à Cannes

Antonio Banderas : Glorieux avec Nicole, très sexy tout en transparence à Cannes
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Antonio Banderas (Prix d'interprétation masculine pour "Douleur et Gloire) et sa compagne Nicole Kimpel - Photocall de la remise des palmes lors de la cérémonie de clôture du 72ème Festival International du Film de Cannes. Le 25 mai 2019. © Giancarlo Gorassini / Bestimage
21 photos
Lancer le diaporama
Antonio Banderas (Prix d'interprétation masculine pour "Douleur et Gloire) et sa compagne Nicole Kimpel - Photocall de la remise des palmes lors de la cérémonie de clôture du 72ème Festival International du Film de Cannes. Le 25 mai 2019. © Giancarlo Gorassini / Bestimage
Lauréat du prix d'interprétation pour Douleur et gloire au Festival de Cannes, Antonio Banderas aurait voulu partager cette victoire avec son ami le réalisateur Pedro Almodovar, qui manque une nouvelle fois la Palme d'or. L'acteur profitera néanmoins de son moment avec sa compagne, la sculpturale Nicole Kimpel.

Ce 25 mai 2019 restera gravé dans la mémoire d'Antonio Banderas. C'est ce soir-là que l'acteur espagnol de 58 ans a décroché le prix d'interprétation au Festival de Cannes pour sa performance dans la réalisation de son ami Pedro Almodovar, Douleur et gloire. Emu et fier, il a embrassé sa compagne Nicole Kimpel lorsqu'il a entendu son nom cité par le président du jury Alejandro Gonzalez Inarritu, est monté sur scène en escaladant les quelques marches, saisi par l'émotion, puis a récupéré son trophée des mains de la sublime remettante, la star chinoise Zhang Ziyi.

Lorsqu'il était sur le tapis rouge de la montée des marches de la cérémonie de clôture, Antonio Banderas était déjà aux anges : heureux d'être à Cannes pour défendre un long métrage auquel il tient tant et ravi de partager ce moment avec sa bien-aimée Nicole Kimpel. Pour l'occasion, elle a choisi une robe très sensuelle, tout en transparence, épousant parfaitement sa silhouette sexy. C'est ici, sur la Croisette, que la star et cette experte en investissements s'étaient rencontrés en mai 2014, tout un symbole ! Dans son interview avec le magazine espagnol Hola, le héros du Masque de Zorro avait démenti les rumeurs selon lesquelles Nicole aurait précipité la fin de son couple avec Melanie Griffith : "Elle n'a pas été la cause de mon divorce. Quand on s'est connus à Cannes, on savait où on en était. J'étais un homme marié, raconte-t-il. Elle m'a dit 'tu dois régler tes problèmes et après on verra'. (...) Et une fois les papiers du divorce remplis, quand on a commencé à se connaître, notre histoire a débuté."

Après l'euphorie de la cérémonie de clôture, Antonio Banderas s'est prêté à l'exercice de la conférence de presse post-remise de prix. C'est là qu'il a dit avoir ressenti "une légère amertume" en raison de l'absence de Pedro Almodovar au palmarès. "Après avoir reçu ce prix, je très suis heureux, mais je ressens une légère amertume. J'aurais bien aimé que Pedro soit ici." Almodovar briguait pour la sixième fois la Palme d'or. "On a échangé des textos ce matin. Il est très heureux pour moi et je le remercie de ces 40 années et 8 films que nous avons faits ensemble", a poursuivi Banderas. "Il a eu un rôle très important dans ma vie, un rôle que je n'arrive pas à comprendre. Je suis très attaché à lui", a-t-il ajouté à l'endroit du cinéaste qu'il considère comme son "mentor". Interrogé sur l'émotion qu'il a ressentie à l'énoncé de son nom pour le Prix d'interprétation, il a confié que "monter sur scène n'était pas une grande nouvelle pour mon cardiologue, j'avais l'impression que j'allais m'évanouir". Il plaisante, mais pas tant que ça : il avait été victime d'un sérieux infarctus il y a deux ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image