Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

April Benayoum (Miss Provence) victime d'antisémitisme : le verdict rendu, sept personnes condamnées

Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
13 photos
C'est un chapitre qu'April Benayoum avait hâte de clôturer. Ce mercredi 3 novembre 2021, le verdict de son procès contre les auteurs de tweets antisémites à son encontre est enfin tombé.

C'est une histoire qui la suit depuis bientôt un an. Lors de la cérémonie Miss France 2021, où elle a été sacrée Première dauphine d'Amandine Petit, April Benayoum a été victime de violentes insultes antisémites à la suite de la diffusion de son portrait qui évoquait ses origines israélo-italiennes. Face au déferlement de haine déversé sur elle, la jolie blonde n'avait alors pas perdu de temps pour porter plainte. Après enquête huit internautes ont été interpellés, quatre hommes et quatre femmes âgés entre 20 et 58 ans.

Leur procès a eu lieu le 22 septembre dernier en présence d'April Benayoum, laquelle était accompagnée de Sylvie Tellier pour l'occasion, et le verdict a été rendu ce mercredi 3 novembre à Paris. Sur les huit personnes inquiétées, sept d'entre elles ont finalement été condamnées à payer des amendes de 300 à 800 euros pour avoir posté des tweets antisémites, nous informe un communiqué de presse officiel. Ils échappent ainsi aux deux mois de prison avec sursis requis par le parquet pour "injures publiques commises à raison de l'origine, de l'ethnie, de la race ou de la religion".

Ils devront par ailleurs verser 1 euro de dommages et intérêts à la plaignante ainsi qu'à plusieurs associations qui s'étaient constituées parties civiles, comme la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) ou l'Union des étudiants juifs de France (UEFJ). Quatre des condamnés devront également suivre "un stage de citoyenneté" de deux jours. Le huitième prévenu a quant à lui été "relaxé par le tribunal correctionnel qui a estimé que son tweet ne visait pas Mme Benayoum".

Très peinée par ces virulentes attaques, April Benayoum ne s'est néanmoins pas laissée abattre. Depuis l'élection de Miss France, elle enchaîne les projets professionnels et se construit une belle carrière de mannequin. En outre, elle n'en a pas fini avec les concours de beauté puisque c'est elle qui va représenter la France à la nouvelle édition Miss Monde qui se déroulera du 21 novembre au 16 décembre 2021 à Porto Rico. Amandine Petit avait de son côté participé à Miss Univers au mois de mai, élection où elle avait terminé dans le Top 21.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image