Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Arnold Palmer est mort : le monde du golf pleure son roi...

L'Arnie's Army, l'armée des fans du géant du golf, a perdu son idole.

Un dernier Masters et puis s'en va... Présent en avril dernier sur le parcours de l'Augusta National Golf Club, avec sa veste verte d'ancien – quadruple – lauréat de ce tournoi phare, pour donner le coup d'envoi du Masters 2016 douze ans après sa dernière participation en tant que joueur, Arnold Palmer est mort dimanche 25 septembre 2016 à Pittsburgh à l'âge de 87 ans. La Fédération américaine de golf (USPGA) a annoncé avec beaucoup de tristesse le décès du "plus grand ambassadeur" que ce sport ait connu. "Arnold Palmer restera à jamais un champion dans tous les sens du terme. (...) Le golf a changé grâce à lui et ne sera plus le même, à bien des égards, sans lui", a souligné l'USPGA à propos de celui qui fut effectivement la première superstar de la discipline, dont la télévision favorisé l'essor à partir des années 1950. Selon Doc Giffin, son ami et porte-parole de longue date interrogé par la chaîne de télévision ESPN, Palmer est décédé peu avant une intervention chirurgicale à l'hôpital universitaire de Pittsburgh, où il était hospitalisé depuis jeudi pour des problèmes cardiaques. La cause exacte de sa mort n'a pas été révélée, mais le numéro trois mondial Rory MIlroy a glissé que, dans le milieu, on le savait malade.

Cinquième golfeur le plus titré du circuit PGA avec 62 victoires (sur ses 95 au total) dont sept en Grand Chelem (outre le Masters en 1958, 1960, 1962 et 1964, il avait remporté l'US Open 1960 et signé un doublé au British Open en 1961 et 1962), Arnold Palmer avait gagné son surnom de roi ("The King") tant à la faveur de son palmarès que de son charisme naturel. Séduisant dans le style comme dans le jeu, chaleureux et fair-play, il faisait l'unanimité. Et comme il n'est point de grand champion sans grands challengers, ses passes d'armes au sommet, durant les années 1960, avec ses rivaux Jack Nicklaus – qui était d'ailleurs à ses côtés à Augusta au mois d'avril – et Gary Player, firent l'attrait et la légende du golf.

Après son âge d'or dans les sixties, Arnold Palmer avait disputé à partir des années 1980 le Senior Tour, réservé aux légendes du golf, et s'était lancé dans d'autres activités, notamment l'organisation de son propre tournoi, le prestigieux Arnold Palmer Invitational au Bay Hill Club and Lodge à Orlando (Floride), la conception de parcours (plus de 300 dans le monde) ou encore la création d'une marque de vêtements et de clubs.

L'annonce de la mort du roi a suscité une vague d'émotion parmi les personnalités majeures du monde du golf et au-delà, à commencer par son meilleur ennemi Jack Nicklaus : "Je suis sous le choc, car j'ai perdu un grand ami et le golf a perdu lui aussi un grand ami, a réagi le recordman des victoires au Masters, qui pèse pour 6 des 18 titres du Grand Chelem qu'il a remportés. Arnold a transcendé le golf, il était plus qu'un joueur de golf ou même qu'un grand joueur de golf. Il était une légende, une icône, un pionnier de son sport. Il a emmené le golf à un autre niveau par sa seule présence. Nous étions rivaux sur les parcours et nous aimions nous affronter, mais nous étions surtout de grands amis. Il était le roi de notre sport et le restera à jamais."

L'ex-numéro un mondial Tiger Woods, dont il était très proche, l'a remercié pour "[son] amitié, [ses] conseils et tant de rires partagés" : "Il est difficile d'imaginer le golf sans toi ou de penser à quelqu'un de plus important pour notre sport que The King", a estimé le Tigre. "Arnold n'a peut-être pas le palmarès le plus important de l'histoire, mais il est le joueur qui a démocratisé notre sport, a pour sa part noté Rory McIlroy, numéro trois mondial. Un certain nombre d'entre nous savaient qu'Arnie n'allait pas bien depuis un certain temps, mais il est toujours resté ce grand monsieur malgré les souffrances. Je suis triste simplement, le monde et le golf ne seront plus tout à fait les mêmes sans lui." "Il nous a tous touchés et a été un incroyable modèle", a sobrement déclaré l'actuel numéro un mondial Jason Day, vainqueur en mars dernier de l'Arnold Palmer Invitational. Et Billy Payne, directeur de l'Augusta National où a lieu chaque année le Masters, a mis en exergue "son approche du golf, son panache, son humour, son sens citoyen, son humilité et son élégance".

Plusieurs présidents américains ont également rendu hommage au roi, à commencer par Barack Obama, golfeur chevronné : "En souvenir du "King", aussi extraordinaire sur les parcours qu'il était généreux dans la vie, merci pour tous ces souvenirs, Arnold", a écrit sur un ton très personnel l'actuel locataire de la Maison Blanche, partageant une touchante photo sur Twitter. Bill Clinton a brossé un portrait épique du golfeur de légende qui l'a tant fait vibré : "Nous l'aimions surtout dans le rôle de l'outsider qui n'abdiquait jamais et qui revenait de derrière pour s'imposer. J'ai joué pour la première fois avec lui en 1993, j'aimais être avec lui sur les parcours et en dehors. Il faisait toujours preuve d'esprit, d'élégance et de gentillesse, ce qui transformait ceux qui le connaissaient et les millions de personnes qui le soutenaient en membres de l'Arnie's Army", a exprimé le mari d'Hillary, tandis que George W. Bush a salué "un grand Américain".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Baby
Christina Milian en lingerie bleue le 1er avril 2020, pour annoncer qu'elle est la nouvelle ambassadrice de la marque Savage X Fenty de Rihanna.
Joshua Jackson et Jodie Turner-Smith sur Instagram. Le 25 février 2020.
Kim Kardashian dévoile l'aire de jeux de ses enfants dans de rares images de sa maison, le 12 février 2020 sur Instagram.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
Vanessa Morgan s'est mariée samedi 4 janvier 2020.
L'interview de Dwayne Johnson, Kevin Hart et Jack Black lors de l'avant-première du film "Jumanji : Next Level" à Paris, le 3 décembre 2019 au Grand Rex.
Kim Kardashian et Kanye West au KFC de Strasbourg Saint-Denis, le 19 février 2020 à Paris.
La célèbre statuette des Oscars regorge de secrets...
La bague de Jourdan Dunn sur Instagram le 1er février 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel