Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

ASSE-PSG : Zlatan Ibrahimovic laisse éclater sa colère contre ses partenaires

Zlatan Ibrahimovic désabusé lors du match entre Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain (0-0, 5-3 aux t.a.b) à Saint-Etienne au Stade Geoffrey-Guichard le 27 novembre 2012
17 photos
Lancer le diaporama
Zlatan Ibrahimovic désabusé lors du match entre Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain (0-0, 5-3 aux t.a.b) à Saint-Etienne au Stade Geoffrey-Guichard le 27 novembre 2012

Zlatan Ibrahimovic est colère. Et pour cause. Non content de ne pas avoir décroché le Goncourt suédois avec son autobiographie, Moi, Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant vedette du PSG a une fois de plus perdu face à Saint-Étienne. Une seconde défaite face aux Verts en un mois. Une fois de trop.

Mardi 27 novembre, Saint-Étienne recevait le PSG en quart de finale de la Coupe de la Ligue, quelques semaines après avoir vaincu au Parc des Princes le favori des bookmakers dans la course au titre national. Une opportunité de revanche pour le club de la capitale et son joueur vedette Zlatan Ibrahimovic, expulsé lors du premier match pour avoir caressé les côtes du gardien stéphanois Stéphane Ruffier avec son pied.

Mais l'ange gardien des Verts semble être la némésis du Suédois. Tout au long du match, le portier a repoussé les assauts parisiens, et particulièrement ceux d'Ibra. Un Ibrahimovic très énervé ces derniers temps, et qui semble découvrir le pauvre niveau affiché par le PSG actuellement, malgré les millions dépensés par les propriétaires qataris. A Marseille déjà, il s'était énervé contre ses partenaires et leur manque d'implication. Samedi dernier, face à Troyes, et alors que l'équipe ne menait "que" 1-0, le géant s'était énervé dans les vestiaires. "Même mes fils savent mieux jouer au foot que vous !", aurait-il balancé à ses coéquipiers à la mi-temps, sans que personne ne réagisse. Durant le match, Zlatan Ibrahimovic, dont le caractère bien trempé est bien connu de tous, s'en était pris au quatrième arbitre, qui s'était permis de lui faire une remarque, visiblement déplacée...

Hier donc, dans un stade Geoffroy-Guichard en ébullition et face à une équipe de Saint-Étienne regroupée en défense, les Parisiens ont buté sur le mur vert, présentant un manque flagrant d'imagination. Esseulé, Zlatan Ibrahimovic a montré de nombreux gestes d'agacement, s'en prenant vertement à ses partenaires, et notamment au pauvre Ezequiel Lavezzi, auteur à ses yeux d'avoir gâché plusieurs opportunités de but, en réalisant de mauvais gestes. A la fin des prolongations, et alors que les Verts étaient acculés, résistant comme ils le pouvaient aux vagues bleues d'une stérilité confondante, la séance des tirs au but allait décider du vainqueur.

Et à ce petit jeu, c'est Stéphane Ruffier, une fois de plus excellent, qui a sorti le grand jeu en stoppant la frappe de Thiago Silva, offrant la qualification à ses ouailles. Zlatan Ibrahimovic avait lui la tête des mauvais jours. L'ambiance dans les vestiaires s'annonçait électrique...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel