Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Aymeric Bonnery (Mad Mag), son enfance au Mali : "J'ai vu des gens pendus..."

Aymeric Bonnery (Mad Mag), son enfance au Mali : "J'ai vu des gens pendus..."
Un passé que l'on ne soupçonnait pas...

Il fait partie des révélations de cette saison télé grâce à ses chroniques dans le Mad Mag de NRJ12, Aymeric Bonnery (25 ans) est un talent à suivre de très près. Entre deux enregistrements avec Ayem Nour, Benoît Dubois et Émilie Picch, l'ex-beau gosse de Secret Story 8 (TF1) a accepté de se dévoiler un peu plus lors d'un entretien accordé à nos confrères du magazine Public.

Concernant son enfance avec un papa militaire qui voyageait beaucoup, l'ex de Leila Ben Khalifa a confié : "Jusqu'à l'âge de 6 ans, j'ai grandi dans un camp militaire, puis aux Martinets, une cité sensible du Kremlin-Bicêtre où j'étais devenu un garçon compliqué. Ensuite, il y a eu la Suisse, puis l'Afrique. Arrivée à 11 ans à Bamako : le choc !" Et de poursuivre : "Au Mali, dans les années 2000, il n'y avait rien. Pas d'internet, pas de cinéma, pas de télé, l'eau du robinet coulait noire... Les gamins étaient tellement maigres qu'on voyait leurs côtes ! Il n'y avait pas d'argent, de l'insécurité... En allant faire du sport, j'ai vu des gens pendus. J'ai fini par avoir un problème identitaire. C'est pour ça que j'aime profondément la France."

Notons que c'est en partie à cause de cette enfance parfois à la dure avec un cadre très strict qu'Aymeric a voulu s'offrir un avenir plus doux, "dans la lumière". "Secret Story était ma dernière chance de faire de la télé. Je l'ai pris comme un tremplin. Mes grands-parents sont paysans, ma mère a arrêté l'école en 5e, mon père en 3e. Ils m'ont fait comprendre que je devais gagner ma vie car ils ne pouvaient pas m'entretenir. Je n'avais pas les moyens d'être avocat : j'ai choisi de mettre ma rhétorique au service d'un truc kiffant", a-t-il expliqué.

Enfin, dans un registre bien plus léger, Aymeric a accepté de parler de ses amours, lui qui a beaucoup souffert de sa séparation avec Leila Ben Khalifa (gagnante de Secret Story 8). "Côté coeur, c'est compliqué. Il faut dire que je ne suis pas le petit copain rêvé. Je suis chiant, j'ai un caractère de merde, je m'emporte, je bosse beaucoup... Je suis relou et caractériel. Mais avec moi, une nana est traitée comme une princesse", a-t-il assuré.

Une interview à retrouver en intégralité dans Public, actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image