Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Basile Boli, poursuivi pour abus de confiance : L'ex-gloire de l'OM innocentée

Basile Boli, poursuivi pour abus de confiance : L'ex-gloire de l'OM innocentée
Soupçonné d'avoir détourné une subvention destinée à son association, Basile Boli a été relaxé de toutes les charges qui pesaient contre lui. Un décision qui met - presque - un point final à une affaire qui durait depuis des années.

Soupçonné d'avoir détourné 250 000 euros d'une subvention reçue pour une association, Basile Boli a été relaxé par la justice, ce mercredi 20 janvier. L'épilogue d'une affaire qui durait depuis des années et pour laquelle l'ancien footballeur a toujours clamé son innocence.

L'ex-défenseur central de l'Olympique de Marseille et de l'équipe de France était suspecté d'avoir détourné 250 000 euros d'une subvention versée, entre 2007 et 2008, par l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii, ex-Anaem). Elle était destinée à l'association Entreprendre et réussir en Afrique (ERA), que Basile Boli dirigeait avec son ex-bras droit Patrick Givanovitch.

Tous les deux poursuivis pour abus de confiance, ils ont été relaxés à l'issue d'un procès en appel, révèle l'AFP, alors qu'ils avaient toujours clamé leur innocence. "La cour d'appel a considéré que la procédure n'était pas irrégulière, a relaxé sur le fond et débouté la partie civile", a indiqué à l'AFP Me Grégoire Lafarge, avocat de l'ancien footballeur. Basile Boli avait en effet vu son procès annulé en 2013 par le tribunal correctionnel de Nanterre, jugeant que des "carences" empêchaient les prévenus de se défendre correctement et le tribunal de statuer sur le fond. Le procureur avait requis 30 000 euros d'amende et deux ans de prison avec sursis contre les deux hommes, puis le parquet avait finalement fait appel de l'annulation de la procédure.

"C'est une très grande satisfaction pour M. Boli", a ajouté Me Lafarge, en soulignant que "cette procédure n'était pas justifiée du tout". Même son de cloche chez Me Martin Reynaud, conseil de Patrick Givanovitch, pour qui il s'agit d'une décision "sans surprise".

Reste que l'Ofii, contacté par l'AFP, a cinq jours pour se pourvoir en cassation...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image