Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benjamin Castaldi : Son fils Julien pistonné sur NRJ12 ? Il réplique ferme !

10 photos
Lancer le diaporama
Le chroniqueur a mis les points sur les "i".

Benjamin Castaldi et Matthieu Delormeau se sont affrontés jeudi 23 mars, en prime et en direct sur C8 afin de déterminer lequel d'entre eux était le meilleur animateur. Entre défis et questions franches, l'ex-star de TF1 en a profité pour mettre les choses au clair concernant son fils Julien.

Dans Castaldi vs Delormeau : Qui sera le meilleur animateur ?, le père de Julien Castaldi (20 ans), actuel chroniqueur du Mad Mag sur NRJ12, a fait savoir qu'il ne l'avait jamais pistonné pour qu'il obtienne ce poste.

Répondant à un internaute qui avait écrit sur Twitter "On sent bien que le petit Castaldi a dû galérer pour obtenir sa place sur NRJ12 #Syndromefillon", l'homme de 46 ans s'est agacé : "Julien s'attendait évidemment à ce genre de remarques. Évidemment qu'il a eu la chance de venir sur cette émission où il était invité par Cyril Hanouna et d'être remarqué par Stéphane Joffre [directeur général des programmes et des antennes du pôle TV du groupe NRJ, NDLR] qui lui a fait passer un casting. N'en déplaise à ce qu'a pu dire Matthieu Delormeau dans son émission du vendredi [Il en pense quoi Matthieu ?, NDLR] où il a dit une grosse connerie comme quoi il n'avait pas été pris sur casting. Comme quoi tu dis des bêtises et ce n'est pas bien pour lui. Et j'en profite pour te le dire, c'est sale ce que tu as fait et ça m'a gonflé."

Histoire de vraiment faire taire toutes les mauvaises langues, le chroniqueur – qui avait déjà clashé Cauet et Stéphane Guillon plus tôt dans l'émission – a poursuivi : "Moi-même j'ai eu la chance de bien naître et d'avoir des parents connus. Pour moi, le piston, c'est une chose emmerdante mais ce n'est pas plus grave que le fils du boulanger qui reprend la boulangerie. Ce qui est grave, c'est s'il fait du mauvais pain. On a tous eu des coups de pouce dans la vie mais c'est quand on est mauvais et que l'on reste que c'est emmerdant. Et comme je suis excellent et mon fils aussi..."

En ce qui concerne les audiences, le programme a réuni 942 000 téléspectateurs, soit 4,3% du public.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel