Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Brian Joubert : Furieux, le jeune retraité de la glace s'en prend à un maire

Brian Joubert : Furieux, le jeune retraité de la glace s'en prend à un maire
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.

Grosse colère pour le patineur Brian Joubert. Alors que le premier tour des élections municipales doit avoir lieu le 23 mars, voilà qu'il retrouve son image affichée dans un document de campagne de Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet (Maine-et-Loire), candidat à sa réélection. Problème : le patineur n'a pas donné son accord.

Furieux d'être présent dans le document de campagne de Gilles Bourdouleix (ancien UDI, actuellement rattaché à Debout la République), Brian Joubert réclame le retrait de la photo sous peine de poursuites, affirme l'AFP. Il s'agit d'un cliché datant de 2007, sur lequel on peut le voir à la patinoire de Cholet, entouré de jeunes. S'il ne s'est pas exprimé lui-même, sa mère Raymonde a tenu à clarifier les choses sans détour. "Très agacée", elle a pour sa part exigé le retrait immédiat du cliché, expliquant ne pas supporter que l'image de son fils - qui soutient le socialiste Alain Claeys, maire sortant de Poitiers, ville natale de Brian - soit récupérée politiquement. Elle a également menacé de porter plainte : "Nous allons taper très fort", a-t-elle prévenu.

De son côté, Gilles Bourdouleix a envoyé une fin de non-recevoir et ne semble pas plus paniqué que cela. Ce dernier a jugé "impossible" le retrait de la photo, le document ayant été imprimé à 35 000 exemplaires et déjà distribué. L'élu a jugé cette polémique "ridicule", rappelant que la photo incriminée ne fait trois centimètres sur trois et n'est que l'un des 350 clichés dans un document de 48 pages. En outre, il précise que le nom de Brian Joubert "n'est pas cité". Ne perdant le Nord, il a aussi souligné avoir ouvert gratuitement, et à plusieurs reprises, les portes de sa patinoire à Brian Joubert, lorsque celle de Poitiers était en travaux, pour qu'il puisse continuer à s'entraîner. "L'équipe qui a fait mon document ne connaît absolument pas Brian Joubert, ils seraient absolument incapables de le reconnaître dans la rue. Personnellement, je serais incapable de le reconnaître aussi", a-t-il expliqué à un correspondant de l'AFP.

Provocateur, Gilles Bourdouleix a ajouté : "On sort des jeux Olympiques de Sotchi. (...) Aux Jeux Olympiques du ridicule, personnellement, ce n'est pas moi qui vais avoir la médaille", a-t-il dit. Un sens de la formule guère étonnant, puisqu'il s'était déjà démarqué avec des propos selon lesquels Adolf Hitler n'avait "peut-être pas tué assez" de gens du voyage. Condamné le 23 janvier dernier à 3 000 euros d'amende avec sursis pour "apologie de crime contre l'humanité", il a fait appel de ce jugement. De son côté, Brian Joubert a annoncé son départ à la retraite à 29 ans.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image