Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Bryan Singer : Accusé d'agressions sexuelles sur mineur, il signe un gros chèque

Bryan Singer : Accusé d'agressions sexuelles sur mineur, il signe un gros chèque
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Le réalisateur américain Bryan Singer ("X-Men") est sur le point de s'éviter un long et médiatique procès. Accusé d'avoir sexuellement agressé un mineur, il a accepté de signer un chèque de 150 000 dollars à sa supposée victime.

Comme le rapporte la presse américaine, le réalisateur Bryan Singer a préféré sortir son carnet de chèques plutôt que de se lancer dans une procédure judiciaire interminable. Accusé d'agressions sexuelles par Cesar Sanchez-Guzman, lorsque ce dernier n'était âgé que de 17 ans, le réalisateur de Bohemian Rhapsody va casser sa tirelire...

Le réalisateur de 53 ans a proposé de verser la somme de 150 000 dollars à sa victime supposée, suite à une plainte déposée en décembre 2017. Cesar Sanchez-Guzman avait affirmé dans sa plainte que Bryan Singer l'avait sexuellement agressé de plusieurs manières lors d'une fête sur un yacht, en 2003, alors qu'il n'était âgé à l'époque que de 17 ans. Si la présence du réalisateur à cette fête n'a jamais été officiellement prouvée et alors qu'il a toujours nié les faits, il a choisi de s'acheter la paix en mettant fin à cette procédure.

Pour Bryan Singer comme pour Cesar Sanchez-Guzman, cet arrangement, qui doit encore être accepté par la justice, est un moyen de s'éviter des frais de procédure coûteux. Il faut dire que la victime supposée est dans une situation de faillite et que le trust chargé de ses affaires lui a conseillé d'accepter la proposition...

Pour rappel, le site The Atlantic avait aussi rapporté qu'il est accusé d'abus sexuels sur quatre autres hommes, mineurs au moment des faits et sur une période longue de vingt ans. Sur les quatre hommes qui se disent victimes de Bryan Singer, l'un d'eux n'est pas resté anonyme. Victor Valdovinos a déclaré avoir subi des attouchements quand il était figurant sur le tournage d'Un élève doué, il avait 13 ans à l'époque. Deux autres, qui ont voulu préserver leur identité, l'accusent de relations sexuelles à 13 et 15 ans. Enfin, un dernier accusateur déclare également avoir eu des rapports oraux avec le réalisateur et précise qu'il se comportait en "prédateur" et gavait ses proies d'alcool et de drogue pour abuser d'elles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image