Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Busy Philipps (Dawson) évoque son avortement lorsqu'elle avait 15 ans

Busy Philipps (Dawson) évoque son avortement lorsqu'elle avait 15 ans
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Invitée de l'émission "Busy Tonight", le 7 mai 2019, l'actrice de 39 ans s'est fermement opposée à une loi anti-avortement sur le point d'être votée dans l'État de Géorgie. Busy Phillips y révèle avoir eu recours à un avortement lorsqu'elle avait 15 ans.

Busy Philipps était l'invitée de l'émission américaine Busy Tonight, le 7 mai 2019. À 39 ans, l'actrice de Dawson a pris la parole au sujet d'une loi anti-avortement qui est sur le point d'être votée dans l'État de Georgie (États-Unis), interdisant l'avortement après six semaines de grossesse. "Je sais que certaines personnes ont une opinion très affirmée sur l'avortement, mais laissez-moi dire une chose. Les femmes et leurs médecins sont les mieux placés pour prendre des décisions en bonne connaissance de cause, pour faire ce qui est le mieux pour elles, explique-t-elle. Personne d'autre. Personne."

Busy Philipps a ensuite déclaré que ce type de législation n'empêcherait aucune femme de faire ce choix "incroyablement personnel", mais qu'il les "exposerait à de nombreux risques". L'actrice évoque ensuite sa propre expérience, révélant qu'elle a choisi de se faire avorter lorsqu'elle était adolescente : "J'ai subi un avortement lorsque j'avais 15 ans et je vous dis ça parce que je suis réellement effrayée pour les femmes et les jeunes filles qui vivent dans ce pays."

"Une femme sur quatre aura recours à un avortement avant l'âge de 45 ans. Les statistiques surprennent parfois les gens et peut-être que vous vous dites : 'Je ne connais pas de femme qui pourrait se faire avorter.' Eh bien voilà, vous me connaissez, moi", poursuit-elle. Je pense qu'il est indispensable que nous racontions toutes nos histoires."

Cette proposition de loi anti-avortement a été signée mardi par Brian Kemp, le gouverneur très conservateur de Géorgie. Elle interdirait tout avortement dès la détection des battements de coeur du foetus, qui arrive aux environ de six semaines de grossesse, avant même que certaines femmes sachent qu'elles sont enceintes. Considérée comme médicalement inadaptée par de nombreux gynécologues, cette loi surnommée "Battements de coeur" a pourtant déjà été adoptée dans le Mississippi, en Ohio et dans le Kentucky cette année.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image