Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2016 : Virginie Efira, Laetitia Casta et Sandrine Kiberlain en sélection

La Semaine de la critique a dévoilé le programme de sa 55e édition.

On a souvent reproché au Festival de Cannes de ne pas faire la part-belle aux femmes, et qui plus est aux réalisatrices. Une polémique qui n'aura assurément pas lieu d'être en 2016. Après les trois cinéastes – dont Nicole Garcia – sélectionnées en Compétition officielle jeudi dernier, c'est au tour de la Semaine de la critique de surenchérir.

Charles Tesson, délégué général de la Semaine, a ainsi levé le voile sur la 55e édition dont le jury sera présidé par Valérie Donzelli. Et c'est une femme, Justine Triet, qui ouvrira le bal en ouverture avec Victoria, une comédie portée par Virginie Efira avec également Melvil Poupaud au menu. La jeune réalisatrice s'était révélée à Cannes en 2013 dans la programmation de l'ACID avec son premier long, La Bataille de Solférino.

Au coeur de la sélection, on retrouvera d'autres artistes français, que ce soit en Séances spéciales avec l'excentrique Apnée de Jean-Christophe Meurisse, Julia Ducournau et son premier long métrage Grave (une comédie de genre emmenée par deux jeunes comédiennes, Garance Marillier et Ella Rumpf) ou encore, du côté des courts métrages en compétition, les deux BFF Vincent Lacoste et Félix Moati dans L'Enfance d'un chef. Les courts, comme les femmes réalisatrices justement, c'est ce que Charles Tesson a voulu mettre en avant pour la soirée de clôture où seront présentés trois premiers courts métrages. Sandrine Kiberlain y présentera Bonne Figure, avec Chiara Mastroianni devant sa caméra,Laetitia Casta l'imitera avec En moi où elle dirige Yvan Attal, et enfin Chloë Sévigny fera de même avec Kitty ou l'histoire d'une jeune femme qui se transforme en chaton au fur et à mesure qu'elle grandit.

Le programme complet de la 55e Semaine de la Critique :

Film d'ouverture

Victoria (In Bed with Victoria), de Justine Triet (France)

Séances spéciales

Happy Times Will Come Soon, d'Alessandro Comodin (Italie)

Apnée, de Jean-Christophe Meurisse (France)

Longs métrages en compétition

Albüm, de Mehmet Can Mertoğlu (Turquie)

Diamond Island, de Davy Chou (Cambodge / France)

Grave, de Julia Ducournau (France)

Mimosas, d'Oliver Laxe (Espagne)

Shavua ve Yom (One Week and a Day), d'Asaph Polonsky (Israël)

Tramontane, de Vatche Boulghourjian (Liban)

A Yellow Bird, de K. Rajagopal (Singapour)

Courts et moyens métrages en compétition

Arnie, de Rina B. Tsou (Taïwan / Philippines)

Ascensão, de Pedro Peralta (Portugal)

Campo de víboras, de Cristèle Alves Meira (Portugal)

O Delírio é a redenção dos aflitos (Delusion Is Redemption to Those in Distress), de Fellipe Fernandes (Brésil)

L'Enfance d'un Chef, d'Antoine de Bary (France)

Limbo, de Konstantina Kotzamani (Grèce)

Oh What a Wonderful Feeling, de François Jaros (Canada)

Prenjak, de Wregas Bhanuteja (Indonésie)

Le Soldat vierge, d'Erwan Le Duc (France)

Superbia, de Luca Tóth (Hongrie)

Courts et moyens métrages en Séances Spéciales

Séance 50+5 : Myomano shel tzalam hatonot (From the Diary of a Wedding Photographer), de Nadav Lapid (Israël) et Los pasos del agua, de César Augusto Acevedo (Colombie).

Films de Clôture

Bonne Figure, de Sandrine Kiberlain (France)

En Moi, de Laetitia Casta (France)

Kitty, de Chloë Sevigny (États-Unis)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image