Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Carole (L'amour est dans le pré) change de vie et vend sa maison, confidences (EXCLU)

Carole (L'amour est dans le pré) change de vie et vend sa maison, confidences (EXCLU)
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
17 photos
Elle est l'une des candidates emblématiques de "L'amour est dans le pré 2017". Bien que discrète dans les médias, Carole a accepté d'accorder une interview à "Purepeople" pour parler de ses beaux projets.

2022 sera clairement l'année du changement pour Carole. La candidate de L'amour est dans le pré 2017 fourmille de beaux projets. Si pendant longtemps elle s'est consacrée à son métier d'éleveuse de chiens en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, elle compte mettre un frein sur cette activité pour se concentrer sur la spiritualité. Un sujet qu'elle a évoqué à l'occasion d'une interview pour Purepeople.

En mars dernier, vous révéliez avoir obtenu un certificat de formation praticien en psychogénéalogie. Pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

C'est pour aider les gens en parlant de leur arbre généalogique, pour trouver les traumatismes qu'ils ont par rapport à leurs ancêtres. Souvent, on traîne ce qu'on a eu d'avant, on ne sait pas pourquoi. Il y souvent des choses qui se répètent donc, c'est pour trouver ce qu'a eu le grand-père, la grand-mère, la mère. C'est pour aider à trouver la souche. Avant ça j'ai fait une formation sur le Reiki [une méthode consistant à équilibrer les énergies de la personne, pour qu'elle trouve un apaisement durable et profond au niveau de son corps, de son psychique et de son émotionnel. NDLR], tout ce qui est énergie japonaise. C'est une formation que j'ai passée en deux années et ça m'aide aussi pour aider les gens. J'ai aussi fait une formation sur les massages pour le corps, l'esprit et l'âme. Tout est lié.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer ?

J'avais déjà un côté spirituel. J'ai eu mon accident de la route et j'ai vu le tunnel, je suis montée dans la lumière là-haut. J'ai vu des choses un peu spirituelles déjà. Je suis comme un fil d'en haut et d'ici.

Vous révéliez également que vous comptiez vendre votre propriété, située en région PACA. Qu'en est-il aujourd'hui ?

J'ai mis ma maison en vente il y a à peu près un mois et demi, mais je ne l'ai pas encore vendue. J'ai adoré vivre ici, c'est un petit paradis. Mais je ne veux plus rester seule ici. Donc j'ai décidé de changer de vie pour vivre en Dordogne. Je connais très peu mais je suis attirée. Ca a un côté très spirituel, il y a le temple des bouddhistes à côté. J'ai vendu la moitié de mon troupeau, je vais juste garder une quinzaine de chèvres, deux ânes et cet été je vais faire des sortes de stages bien-être. La médiation avec les ânes, la zoothérapie avec les animaux. Aussi des séances de Reiki. Et ensuite je m'installerai en Dordogne.

Cela veut-il dire que vous allez mettre votre métier d'éleveuse de côté ?

Non, je le fais toujours mais en miniature du coup. Avant je courais dans tous les sens pour rien parce que je n'arrivais pas à finir tout ce qui était spirituel. Je bossais seize heures par jour, c'était trop. J'avais besoin d'arrêter. En aidant les gens, ça m'aide moi. Ça me donne énormément d'énergie. Mais ici il n'y a pas beaucoup de monde même si j'ai adoré y vivre, c'est pour ça que je veux déménager. En Dordogne, je veux faire une maison d'hôtes et je prendrai mes deux ânes avec moi pour la méditation si je peux. Je ferai aussi du Reiki, les massages etc. Ce sera beaucoup plus calme.

Vous avez écrit un livre baptisé Ma Renaissance, dans lequel vous évoquez l'AVC dont vous avez été victime, vos divorces ou vos vies antérieures. Pour quelle raison avoir décidé de mettre ça sur papier.

Je ne pensais pas écrire un livre un jour. J'avais un ami qui écrivait beaucoup et il m'a conseillé de me lancer au moment où j'avais peur. J'ai mis six heures pour faire une page. Il m'a dit que c'était super et de continuer. C'est ce que j'ai fait et ça m'a beaucoup aidée. Maintenant j'écris beaucoup plus vite et je suis accro. Je suis en train d'écrire mon dernier livre qui s'appelle A nos amours. Je le fais tranquillement. J'avais fait La Légende d'Angus aussi.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image