Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Catherine Ceylac, ex de Nicolas Hulot : "Ça fait partie de ma vie intime"

Catherine Ceylac, ex de Nicolas Hulot : "Ça fait partie de ma vie intime"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Catherine Ceylac - La 26e nuit des Molières aux Folies Bergère à Paris, le 2 juin 2014.
9 photos
Lancer le diaporama
La journaliste évoque sa relation passée avec le ministre.

Certains l'ignorent peut-être mais, au cours des années 1980, Catherine Ceylac et Nicolas Hulot se sont fréquentés. Une relation discrète sur laquelle ni l'un ni l'autre ne s'épanche. Interviewée par le magazine Télé Star, l'animatrice de Thé ou Café sur France 2 a, du bout des lèvres, répondu à une question sur l'affaire de violences sexuelles concernant son ex.

"Je n'ai pas du tout envie de répondre à cette question. Ça fait partie de ma vie intime et, en plus, ça remonte à trente-cinq ans. Donc difficile de donner mon avis aujourd'hui", explique-t-elle. Pour rappel, début février, le magazine Ebdo avait évoqué deux affaires Hulot. Dans la première, il était question d'accusation de harcèlement sexuel par une ancienne collaboratrice de sa fondation mais cette dernière a démenti formellement toute accusation envers le ministre de la Transition écologique et solidaire. Dans la seconde, Nicolas Hulot est accusé d'avoir abusé d'une jeune femme durant l'été 1997 dans l'une de ses maisons, sans témoin, lors d'un rendez-vous professionnel.

Féministe assumée, la journaliste de 63 ans a également évoqué la journée de la Femme (le 8 mars) et la libération de la parole des femmes victimes de scandales sexuels. "Féministe n'est pas un gros mot. C'est un concept de partage, de mixité. Moi, les dîners de filles, par exemple, ça ne m'intéresse pas. Et cette fausse galanterie comme les menus sans prix pour les femmes dans les restaurants, ça m'insupporte. Comme si une femme ne pouvait pas payer !", s'exclame-t-elle.

Admiratrice de Sharon Stone, qu'elle rêve d'inviter dans son émission, pour "sa franchise de femme émancipée", la compagne de Claude Sérillon "approuve" la libération de la parole et déclare : "Mais rappelons que les prédateurs ne sont qu'une minorité. Les hommes aussi devraient prendre la parole pour désigner les moutons noirs chez leurs congénères." Le message est passé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image