Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cathy Guetta, son fils Elvis va bientôt vivre à l'autre bout du monde : "Ça va être dur" (EXCLU)

13 photos
Cathy Guetta est privée de son business principal, le monde de la nuit, à cause de la pandémie de Covid-19. Qu'à cela ne tienne ! Elle s'est lancée dans la conception d'une gamme de produits avec SeeMy Cosmetics et a relevé le défi haut la main. Mais ses enfants, Angie et Elvis, vont-ils suivre sa voie ?

Purepeople : Est-ce que vous avez songé à faire participer vos enfants, Elvis et Angie, dans la conception de votre gamme SeeMy Cosmetics ?

Cathy Guetta : Pas du tout ! On n'a jamais "utilisé" nos enfants, on ne leur a jamais demandé de nous aider. C'est nos vies, ils ont la leur. Je leur ai fait essayer quelques produits, je leur ai demandé des idées pour ne pas les exclure ou les mettre de côté, mais ce n'est pas du tout leur histoire. On les protège de ce que l'on est nous. Ils sont nés dans cette famille, avec papa David Guetta, maman Cathy Guetta, très bien, mais ce n'est pas leur parcours. Aujourd'hui, il faut qu'ils fassent le leur.

Vont-ils suivre la voie de maman ou papa ?

Pas tellement. Elvis part l'année prochaine pour faire une université en Amérique. Il veut suivre un programme de sport management parce qu'il veut travailler dans le milieu du foot, du commercial, du marketing ou des relations presse. Il est à fond dans cette perspective-là. Ça va être dur de le voir partir... mais moi aussi je vais déménager ! C'était déjà en projet de faire bouger toute la famille là-bas. Sauf que je vais quand même le perdre un peu. Les Etats-Unis, c'est très grand. On espère qu'il soit à côté de chez nous mais ce n'est pas évident. Il va y avoir des inscriptions, on attend de connaître l'université qui le prendra.

Comment arrivez-vous à éduquer vos enfants harmonieusement avec David ?

On essaye de faire en sorte que, qu'importe ce qu'on fasse, chacun ait sa place. Les enfants voient David quand il peut, parce qu'avec la vie qu'il a, les clubs, travailler, les studios, la promo... ce n'est pas évident. Mais il donne du temps. Dans la vie, on fait ce qu'on peut faire. Moi je suis là, j'élève les enfants. Quand David vient, c'est la fiesta, il est avec eux à 3000%. Tout comme il l'est en studio ou devant un public. Moi aussi je jongle entre la famille, mes projets, mon travail.

Vous médiatisez moins votre vie privée à présent...

Ce n'est pas un choix. Je crois que je n'exposais pas vraiment ma vie privée avant avec David. C'est juste que nous avions notre business ensemble. Nous avions notre carrière à deux, donc il y avait un gros spot médiatique sur nous. Puis il y a eu le divorce, j'ai fait ma carrière seule à Ibiza. Je n'ai jamais été excitée à l'idée de raconter ma vie. Je suis plutôt low profile. Et puis il a fallu s'en remettre aussi, de ce divorce...

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image