Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Charlie Bauer, révolutionnaire militant et compagnon de Mesrine, est mort

Charlie Bauer, révolutionnaire militant et compagnon de Mesrine, est mort
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
6 photos
Lancer le diaporama

Figure de l'extrême-gauche et compagnon de "l'ennemi public numéro 1" Jacques Mesrine, Charlie Bauer est mort le 7 août à 68 ans, à son domicile de Montargis (Loiret), a indiqué son éditeur, le Cherche Midi. Une crise cardiaque a eu raison de cet homme charismatique, militant inlassable pour la révolution.

"Il est mort chez lui, terrassé par une crise cardiaque, les pompiers ont tenté de le réanimer sans succès pendant 45 minutes", a déclaré à l'AFP le cinéaste Fred Nicolas, qui a signé en 2008 un documentaire sur Charlie Bauer. Ayant passé 25 ans en prison dont presque dix ans dans les quartiers de haute sécurité (QHS) de la prison de la Santé à Paris où il a fait connaissance avec Mesrine, il s'est toujours battu contre ces QHS.

Le parcours politique de Charlie Bauer démarre aux jeunesses communistes de Marseille, mais il se brouille avec le PCF lors de la guerre d'Algérie et il rejoint le FLN (Front de libération nationale). Il se retrouve en prison pour plusieurs vols et derrière les barreaux, il ne cessera de lutter pour les droits des prisonniers, dénonçant notamment les conditions dans les QHS. En prison, il obtient également une licence de philosophie et une licence de sociologie. Comme devise, il reprenait les mots de Victor Hugo, "ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent", ou bien ceux de Michelet, "donnez la culture au peuple, il en fera des armes contre les tyrans," rappelle Paris Match dans une interview du mois de septembre 2010.

Au cinéma, il a été incarné par Gérard Lanvin dans le diptyque de Jean-François Richet, Mesrine. Il a qualifié l'oeuvre dans une interview pour Toutlecine.com de "bon film policier", "parfois chaotique sur la réalité", bien qu'ils [Richet et le producteur Thomas Langmann] aient "essayé de faire dans le vrai". Il a été sollicité pour l'aspect authentique du film comme consultant, mais n'a pu avoir son mot à dire sur la totalité et la finalité du long métrage.

Son combat, il l'a retracé dans différents ouvrages, dont Fractures d'une vie (éditions Agone, 1990), un best-seller, et Le redresseur de clous, paru en septembre 2010 aux éditions Le Cherche Midi. Selon Fred Nicolas, Charlie Bauer travaillait de nouveau sur un livre évoquant sa relation avec Mesrine pour l'éditeur Gallimard.

Marié, père d'une fille aujourd'hui trentenaire et prénommée Illioucha qui l'a fait grand-père récemment, Charlie Bauer sera incinéré le vendredi 12 août.

Salut Charlie, tu vas en avoir des histoires à raconter à ton pote Jacquot qui t'attend là-haut !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image