Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Charlotte Gainsbourg, son père sur son lit de mort : "Une image traumatisante"

Charlotte Gainsbourg, son père sur son lit de mort : "Une image traumatisante"
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Charlotte Gainsbourg à la première de "Independence Day: Resurgence" au théâtre TCL Chinese à Hollywood, Californie, le 20 juin 2016.
9 photos
Lancer le diaporama
Elle a écrit une chanson bouleversante sur ce souvenir douloureux de Serge Gainsbourg.

Charlotte Gainsbourg avait 19 ans lorsque son père, Serge Gainsbourg, meurt d'une crise cardiaque. Vingt-six ans plus tard, elle dévoile son cinquième album, Rest, sur lequel figure notamment le titre Lying With You. Dans cette chanson, elle aborde le traumatisme que représente le fait d'avoir vu son père sur son lit de mort. Pour le Melting Pop d'Europe 1 le 20 novembre, elle revient sur cette épisode qui est à l'origine de sa chanson.

"C'est une image qui traumatise un peu... Après, on gère à la fois une image vivante et une image morte. Moi, je voulais parler de celle qui m'avait choquée en dernier, mais en même temps, c'était une déclaration d'amour à ma sauce. Je le faisais sans aucune pudeur, c'est ça qui me plaisait dans le côté cru. C'est quand même une grande déclaration d'amour", explique Charlotte Gainsbourg au micro de Patrick Cohen.

Sur cet album qu'elle a coécrit et composé par Guy-Manuel de Homem-Christo (Daft Punk) et qui a été en grande partie produit par SebastiAn, la fille de Jane Birkin a aussi signé un morceau qui s'intitule tout simplement Kate, le prénom de sa soeur disparue en 2013. Sur le plateau de Quotidien, elle avait déclaré : "Cette chanson était un dialogue que j'ai eu avec moi-même." Installée à New York, ville qu'elle a choisie pour se remettre de la mort tragique de son aînée, Charlotte Gainsbourg a su trouver les mots, en français cette fois, pour parler de ces deux êtres si chers qu'elle a perdus.

En pleine préparation d'une tournée, Charlotte Gainsbourg sera le mois prochain à l'affiche de La Promesse de l'aube, dans lequel elle incarne la mère de l'écrivain Romain Gary : "J'ai adoré le rôle, a priori très loin de moi physiquement. Ça me rappelait l'accent russe de ma grand-mère. Je n'ai pas appris à parler polonais mais c'était très intensif." Et pour se vieillir, elle avait droit à "quatre heures de prothèse".

Bande-annonce de La Promesse de l'aube, en salles le 20 décembre 2017
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image