Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Clément Beaune et son homosexualité : "Ses parents l'ont très tôt accepté, ses amis l'ont toujours su"

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
8 photos
C'est dans son portrait pour "Paris Match" que le haut-fonctionnaire Clément Beaune revient sur son identité sexuelle et son coming out. Un sujet délicat dans le monde de la politique mais que le secrétaire d'Etat de 40 ans a souhaité assumer en toute sérénité.

Secrétaire d'État chargé des Affaires européennes depuis le 26 juillet 2020, Clément Beaune est un élève modèle du gouvernement qui cultive le goût pour le travail bien fait et la discrétion a osé se dévoiler quelque peu dans les pages du magazine Paris Match. La revue lui consacre un portrait dans lequel il revient sur son coming out qu'il avait fait dans les pages de Têtu au mois de décembre dernier.

Clément Beaune est un accro au travail. Dans Paris Match, il est décrit comme un homme qui ne dort que cinq heures par nuit, qui cumule en un peu plus d'un an "100 déplacements, dont 49 hors de France, et 24 pays visités sur les 27 formant l'Union". Perfectionniste, l'homme politique de 40 ans a toutefois décidé de lâcher prise sur un sujet, pourtant important puisqu'il relève de sa vie privée : son orientation sexuelle.

Pourquoi avoir pris cette décision ? Ce sujet n'en a jamais été un pour lui écrit Paris Match : "Ses parents l'ont très tôt accepté, ses amis l'ont toujours su, et lui n'a jamais milité." Toutefois, il n'a pas fait les choses à la va-vite, réfléchissant au fait de "dire ou ne pas dire", car ce n'est pas une question qu'un politique hétérosexuel aurait eu à se poser. A la fin de l'année 2020, l'énarque décide d'en parler ouvertement à la presse estimant que "son identité sexuelle assumée pèsera lors de ses déplacements en Pologne et en Hongrie". L'histoire lui dira qu'il aura eu raison, au regard des messages enthousiastes qu'il a reçu après la publication du magazine Têtu dans lequel il se confie. "La vie n'a jamais été difficile pour moi, j'en ai conscience", admet dans un sincérité pudique Clément Beaune à Paris Match.

Coming out et politique

"Je suis gay et je l'assume", avait-il déclaré dans Têtu en décembre 2020. "Aujourd'hui cela paraît banal de le dire, mais ce n'est pas une évidence. Les coups, la violence, le rejet, ça existe en 2020. Dire aujourd'hui mon orientation sexuelle, ce n'est pas de l'indécence ou de la mise en scène de l'intimité", avait-il ajouté.

Le haut fonctionnaire a été maître de son coming out, à la différence d'un de ses collègues, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui a été "outé" par l'avocat et proche des Gilets Jaunes, Juan Branco. La sénatrice écologiste Mélanie Vogel a choisi de son côté d'assumer son orientation sexuelle sur son compte Twitter. "Avant d'avoir des responsabilité politiques, c'est quelque chose que je faisais peu. Je le fais maintenant parce que je sais que ça compte pour beaucoup de gens de voir qu'il y a des gens avec lesquels ils peuvent s'identifier qui accèdent au pouvoir", avait-elle confié à Alba Ventura sur RTL.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image