Catherine Ringer explique son geste de "rejet" envers Emmanuel Macron : "C'est pas non plus mon pote"
Publié le 12 mars 2024 à 10:39
Par Gonzague Lombard | Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Catherine Ringer a-t-elle réellement fui Emmanuel Macron le 8 mars 2024, lors de la cérémonie de scellement de l'IVG dans la Constitution ? La chanteuse a accepté d'évoquer ce bref échange sur Europe 1.
Catherine Ringer explique son geste de rejet envers Emmanuel Macron : "C'est pas non plus mon pote"
Catherine Ringer - Cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024 portant sur la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), au ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris, le 8 mars 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage Emmanuel Macron lors de la cérémonie publique de scellement de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024 portant sur la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), au ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris, le 8 mars 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage Catherine Ringer - Cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024 portant sur la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), au ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris, le 8 mars 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage Catherine Ringer - Cérémonie de scellement de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024 portant sur la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), au ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris, le 8 mars 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage Yaël Braun-Pivet, présidente de l'Assemblée Nationale, le président de la République française, Emmanuel Macron, Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, le Premier ministre, Gabriel Attal et la Première Dame, Brigitte Macron lors de la cérémonie publique de scellement de la loi constitutionnelle du 8 mars 2024 portant sur la liberté de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), au ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris, France, le 8 mars 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage
La suite après la publicité

Son geste n'est pas passé inaperçu. Le vendredi 8 mars 2024, journée internationale des droits des femmes, Catherine Ringer a été invitée à chanter une réinterprétation de La Marseillaise lors de la cérémonie de scellement de l'IVG dans la Constitution, organisée place de la Concorde à Paris, juste devant le ministère de la Justice. Le "sang impur" qui abreuve nos sillons est notamment devenu, ce jour-là, "une loi pure dans la Constitution". Notre président de la République, Emmanuel Macron, a tenu à féliciter l'artiste à la suite de cette performance historique, mais sur les vidéos qui circulent depuis, on peut voir que celle-ci s'échappe poliment de cet échange. Nourrit-elle une animosité particulière à l'encontre de notre dirigeant ?

"Pas du tout, assure-t-elle au micro d'Europe 1. C'est simplement que je trouvais que ce n'était pas le moment. Il m'a saluée, il avait l'air très content, il est venu me faire un baise-main, déjà, c'était bien mais je n'étais pas hyper à l'aise. J'ai essayé de lui en faire un, il n'a pas voulu. Et après il m'a dit : 'On se fait la bise ?' Et là non, j'ai trouvé que c'était trop familier. Et donc je suis partie en rigolant. Je crois qu'il souriait aussi. Et après c'est le genre d'image qui tourne, qui est réinterprétée. Ceux qui détestent Macron sont bien contents. 'Elle lui a mis un vent, c'est politique, ça veut dire ci et ça'. Ceux qui l'aiment disent : 'Elle est comme ça, elle voulait pas faire la bise'."

La chanteuse du groupe Rita Mitsouko ne semble effectivement pas avoir, pour habitude, de coller sa joue à celle du premier venu. Son geste n'était, donc, pas spécialement calculé vis-à-vis d'une quelconque opinion politique. "C'est vrai que je ne voulais pas faire une bise là comme ça alors que c'était un moment plutôt solennel j'ai trouvé, a-t-elle rappelé. Et puis c'est pas mon pote non plus. Moi j'aime bien embrasser les gens que j'aime et que je connais."

Pas de passe-droit pour le président de la République, donc, malgré son enthousiasme le jour de leur rencontre. Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, avait elle-même minimisé la gravité de l'instant en rappelant qu'elle ne voulait que "célébrer ce qu'il s'est passé aujourd'hui". "Nous sommes le premier pays au monde à reconnaître l'IVG dans la Constitution", a-t-elle rappelé sur Franceinfo.

À propos de
Catherine Ringer
Catherine Ringer
"Ce n'est pas mon style" : Catherine Ringer (Capitaine Marleau) bien différente de Corinne Masiero, elle le fait savoir
1 septembre 2023 à 19:56
Tous les articles
Mots clés
People People France Musique Politique Photo Interview
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
PHOTOS Brigitte et Emmanuel Macron soudés pour un "moment historique", avant un moment de gêne avec Catherine Ringer
PHOTOS Brigitte et Emmanuel Macron soudés pour un "moment historique", avant un moment de gêne avec Catherine Ringer
8 mars 2024
Tiphaine Auzière, ses rapports avec son beau-père Emmanuel Macron : les mots rares de la fille de Brigitte Macron
Tiphaine Auzière, ses rapports avec son beau-père Emmanuel Macron : les mots rares de la fille de Brigitte Macron
30 janvier 2024
"Je ne sais même pas comment il fait" : Brigitte Macron impressionnée par Emmanuel Macron et son rythme effréné
"Je ne sais même pas comment il fait" : Brigitte Macron impressionnée par Emmanuel Macron et son rythme effréné
26 janvier 2024
Les articles similaires
PHOTOS Jean-Michel Jarre et sa sublime compagne Gong Li aux côtés de Sophie Marceau pour célébrer l'amitié franco-chinoise à l'Élysée
PHOTOS Jean-Michel Jarre et sa sublime compagne Gong Li aux côtés de Sophie Marceau pour célébrer l'amitié franco-chinoise à l'Élysée
7 mai 2024
Jean-Jacques Goldman porte bien son nom, un homme en or : il a refusé un sacré pactole pour la bonne cause
Jean-Jacques Goldman porte bien son nom, un homme en or : il a refusé un sacré pactole pour la bonne cause
25 mars 2024
Dernières actualités
VIDEO "Calmez-vous !" : Marlène Schiappa forcée de recadrer fermement un invité de BFMTV, la tension est palpable play_circle
VIDEO "Calmez-vous !" : Marlène Schiappa forcée de recadrer fermement un invité de BFMTV, la tension est palpable
11:44
PHOTOS Roland Garros : Karin Viard brûlante de passion pour son mari dans les tribunes avec plusieurs "fils et fille de"
PHOTOS Roland Garros : Karin Viard brûlante de passion pour son mari dans les tribunes avec plusieurs "fils et fille de"
10:48
"Ça va loin" : Un problème entre Sylvie Tellier et Elodie Gossuin révélé et ce n'était pas évident à vivre play_circle
"Ça va loin" : Un problème entre Sylvie Tellier et Elodie Gossuin révélé et ce n'était pas évident à vivre
10:20
PHOTOS Alexandra de Hanovre en robe à fines bretelles et son amoureux : grosse frayeur pour le couple durant le Grand Prix de Monaco
PHOTOS Alexandra de Hanovre en robe à fines bretelles et son amoureux : grosse frayeur pour le couple durant le Grand Prix de Monaco
09:29
Dernières news