Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Clou se confie sur son enfance difficile : "Froid et violent, mon père a créé des failles"

13 photos
Voir 13 photos
Clou - Jusqu'ici tout va bien / Clip publié sur YouTube. La chanteuse est nommée aux Victoires de la Musique.
Dans un portrait de "Libération" paru le vendredi 12 février 2021, Clou s'est confiée à coeur ouvert sur son enfance et sa relation difficile avec son père. La nommée aux Victoires de la Musique explique comment elle a réussi à surpasser ces traumatismes.

Plus de cinq ans après sa révélation au radio-crochet de France Inter, Clou s'enfonce enfin dans le milieu musical. Cette talentueuse chanteuse originaire du 20e arrondissement de Paris a obtenu sa première nomination aux Victoires de la musique, dans la catégorie "révélation féminine". On saura ce vendredi 12 février 2021 lors de la cérémonie sur France 2 si la jeune artiste a remporté ce prix, ou non.

En attendant, Libération lui a accordé un long portrait, dans son édition de vendredi, où Clou se confie sur son enfance, mais également sur ses engagements qui se traduisent parfois en chansons. Elle décrit son "féminisme combatif, joyeux, mais aussi un peu désabusé quand on voit la lenteur de certaines avancées". Clou, de son vrai nom Anne-Claire Ducoudray, fête son 38e anniversaire cette année. Les fissures de son enfance sont toujours présentes.

Elle se rappelle de l'élève "moyenne et discrète, voire insignifiante" qu'elle était, aussi bien que du comportement distant de son père. "Froid et violent, mon père a créé des failles qui ont nécessité de longues années avant d'être comblée. Toute intimité ou fantaisie était proscrite. Le silence régnait à table, et l'attitude parentale envers nous oscillait entre mépris et désintérêt. Et dire que j'ai été élevée par un homme à ce point toxique qui n'a jamais rien fait pour nous... et travaille dans le domaine de la justice !", se souvient Clou. Aujourd'hui, elle n'a plus que des "échanges sporadiques" avec son père.

Pour s'épanouir pleinement et améliorer son rapport à l'autre, elle s'est aidée des "livres" et de ses amis, et a même entrepris une année d'Erasmus à New-York, où elle était "éblouie mais apeurée par l'obligation de devoir aller vers les autres". Quelques années plus tard, cette auteure-compositrice a laissé tombé son emploi dans un petit bureau de presse pour tenter sa chance au radio-crochet de France Inter, où elle terminera deuxième. Depuis la parution de son album Orages, les titres forts s'enchaînent, notamment avec Comment ou encore, Comme au cinéma.

Retrouvez le portrait de Clou en intégralité dans le dernier numéro de Libération.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image