Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Corinne Masiero (Capitaine Marleau) : Un passé de "deal et de prostitution"

Corinne Masiero (Capitaine Marleau) : Un passé de "deal et de prostitution"
L'interprète de l'héroïne la plus popuaire du moment sur le petit écran n'a pas toujours connu le succès. Corinne Masiero a été toxicomane, accro à l'héroïne. Elle en parle avec des mots crus. Comment faire autrement quand on parle d'héro ?

Alors que Capitaine Marleau, le personnage qu'elle incarne dans la série policière de France 2, a fait un retour triomphal mardi 17 avril 2018, Corinne Masiero fait l'objet d'un très beau portrait dans Paris Match, en kiosques ce jeudi 19. Parmi les thèmes abordés, celui de sa drôle de rencontre avec l'homme qui partage sa vie, ses engagements mais aussi ses errements avant le théâtre, une discipline qui lui a, littéralement, sauvé la vie.

De 12 à 28 ans, âge auquel elle a compris qu'elle voulait faire sa vie sur scène, Corinne Masiero a été à la dérive. À 15 ans, elle a déjà fait le tour de l'Europe en stop. Sa pire rencontre, elle l'a faite avec la drogue. La comédienne de 54 ans n'a jamais caché son passé de toxicomane. Dans Paris Match, elle parle de l'héroïne en des mots crus, très sincères : "Tu vis dans les vapes, tu piques du 'zen', tu te grattes, tu vomis... Et pour décrocher, tintin ! La méthadone n'existait pas encore, raconte Corinne Masiero. Le vrai problème, ce n'est pas la came, mais pourquoi tu te cames." Et notre consoeur de Paris Match d'écrire : "Pour payer sa dope, elle satisfait les plaisirs à sens unique, deale un peu." Une manière presque trop polie de parler de prostitution ? En 2017 dans Télé Star, l'actrice ne tournait pas autour du mot : "Pour moi qui ai connu la drogue, la prostitution et des années de galère, sans [le théâtre], j'aurais sombré."

Jusqu'au moment où j'ai réalisé que les camés étaient des beaufs comme les autres

En octobre dernier, Corinne Masiero parlait à Gala : "J'ai fait beaucoup de bêtises. Ce qui n'allait pas dans ma tête ? Je n'avais pas trouvé le moyen d'exprimer ce qui me choquait, me révoltait. (...) Quand on vient du milieu d'où je viens, imaginer qu'on puisse faire autre chose que ce qu'il y avait dans le quartier, c'était complètement ridicule. Fallait faire à la mode de chez nous. J'avais l'impression que les gens qui se camaient étaient les vrais révoltés, qu'ils allaient contre la société. (...) Jusqu'au moment où j'ai réalisé que les camés étaient des beaufs comme les autres, ils n'avaient rien à dire, sauf parler de came."

La révélation a lieu quand elle se retrouve par hasard sur une scène à 28 ans : "Pour la première fois de ma vie, j'avais le droit de parler, d'exister, et les gens m'écoutaient. Je me suis dit, c'est ça ce que je veux faire, du spectacle vivant." Corinne Masiero se lance à corps perdu dans le théâtre de rue, puis vient le cinéma où sa gueule en fait un solide second rôle. Et, en 2013, elle éblouit dans le rôle d'une femme qui, à 50 ans, se retrouve à vivre dans sa voiture après une rupture : Louise Wimmer lui offre une nomination au César de la meilleure actrice. Aujourd'hui, elle a d'autres projets sur grand écran (Les Invisibles, de Louis-Julien Petit), mais elle est aussi devenue, grâce à l'audace de Josée Dayan, une vraie star de la télévision avec cette Capitaine Marleau si drôle, populaire, engagée, impertinente et libre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image