Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Coup de fusil à Libération : Un blessé grave entre la vie et la mort

Un homme armé d'un fusil à pompe a pénétré dans les locaux de Libération ce lundi 18 novembre vers 10h15 et a ouvert le feu. Selon l'AFP, l'homme a grièvement blessé l'assistant d'un photographe présent pour une séance photo destinée au supplément Next. La victime, âgée de 27 ans, a été touché au thorax. Le pronostic vital serait engagé selon une source policière.

"L'individu n'a rien dit et est reparti comme il était venu", a commenté la police. Le tireur a pris la fuite. L'enquête est menée par la brigade de police judiciaire parisienne. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du journal. Le préfet de police est sur place.

Fabrice Rousselot, directeur de la rédaction de Libération, a fait part de la "grande émotion partagée par tout le journal" et s'indigne que "des individus puissent s'en prendre à la presse". À l'AFP, Nicolas Demorand, le directeur de la publication de Libération, annonce qu'il tiendra une conférence de presse au siège du journal, dans le 3e arrondissement de Paris à 18h. Pour l'heure, il fait part de sa grande inquiétude : "On est les témoins horrifiés d'un drame. Quand on entre avec un fusil dans un journal, dans une démocratie c'est très très grave, quel que soit l'état mental de cette personne. [...] Si les journaux et les médias doivent devenir des bunkers, c'est que quelque chose ne tourne pas rond dans notre société."

Un dispositif policier est en train d'être mis en place devant les rédactions du Monde, du Figaro et des Echos, et d'autres grands médias parisiens comme Europe 1.

Ce grave incident est d'autant plus inquiétant que vendredi, un homme armé s'était introduit chez BFM TV. Dans le hall, il avait menacé des journalistes. "Avant de prendre la fuite, l'homme âgé d'une trentaine d'années a menacé l'un des rédacteurs en chef de la station qui venait chercher du courrier", écrivait alors Le Parisien. Le suspect était lui aussi armé d'un fusil et avait promis que la prochaine fois, il ne raterait pas sa cible. Il est encore impossible d'établir un lien entre les deux affaires, mais la police se penche bien évidemment sur la question.

Sur Twitter, les messages de soutien à nos confrères se multiplient.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel