Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Coupe du monde : Les surnoms des Bleues, de Wendie Renard à Eugénie Le Sommer

Coupe du monde : Les surnoms des Bleues, de Wendie Renard à Eugénie Le Sommer
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Equipe de France féminine, Sarah Bouhaddi, Wendie Renard, Griedge Mbock Bathy, Amel Majri, Eve Perisset, Charlotte Bilbault, Amadine Henry, Viviane Asseyi, Delphine Cascarino, Gaëtane Thiney et Valérie Gauvin lors de la Coupe du monde féminine de football, Groupe A, France vs Nigeria à Rennes, France, le 17 juin 2019. La France a gagné 1-0. © Gwendoline Le Goff/Panoramic/Bestimage
30 photos
Lancer le diaporama
Equipe de France féminine, Sarah Bouhaddi, Wendie Renard, Griedge Mbock Bathy, Amel Majri, Eve Perisset, Charlotte Bilbault, Amadine Henry, Viviane Asseyi, Delphine Cascarino, Gaëtane Thiney et Valérie Gauvin lors de la Coupe du monde féminine de football, Groupe A, France vs Nigeria à Rennes, France, le 17 juin 2019. La France a gagné 1-0. © Gwendoline Le Goff/Panoramic/Bestimage
L'équipe de France féminine de football affronte les redoutables Américaines ce vendredi 28 juin 2019 au Parc des Princes. En jeu, une place en demi-finale de la Coupe du monde. L'occasion pour "Le Parisien" de dévoiler les surnoms de quelques-unes des joueuses de Corinne Diacre.

Le match France-États-Unis promet d'être chaud, et pas seulement en raison de la canicule. Les Bleues auront fort à faire avec l'une des équipe favorites de la Coupe du monde féminine de football qui se joue en France depuis le 7 juin dernier. En attendant de savoir qui sortira vainqueur de ce grand face-à-face programmé à partir de 21h au Parc des princes, Le Parisien propose de découvrir les surnoms amusants de certaines joueuses de l'équipe de France.

Dans son édition du 27 juin 2019, le quotidien révèle qu'Amandine Henry, la capitaine des Bleues de 29 ans, porte le surnom le moins surprenant, Didine. Elle est également appelée Mamie "pour sa propension à ne pas traîner le soir après les repas". Mamie est également le surnom donné à l'expérimentée Wendie Renard. Le joueuse de 28 ans de l'Olympique Lyonnais se fait appeler ainsi depuis que ses coéquipières ont découvert sur sa carte d'identité que son deuxième prénom était celui de l'une de ses grand-mères. Mais en réalité, presque aucune Bleue n'ose l'appeler ouvertement ainsi.

Sarah Bouhaddi est la gardienne de but référence de l'équipe de France. Bien qu'elle préserve les cages des Bleues, la portière de 32 ans est surnommée Zlatan (en référence, bien sûr, à l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic). Elle partage avec l'ancienne star du PSG "son amour pour le jeu au pied".

Eugénie Le Sommer, l'incontournable milieu offensive et attaquante de 30 ans de l'équipe de France, est appelée la Syndicaliste. Non pas parce qu'elle a souvent des doléances à faire passer au staff mais parce qu'elle est la première joueuse "à avoir été élue au comité directeur de l'UNFP, le syndicat des joueurs professionnels".

Maéva Clémaron est l'Archiperchée du groupe. Âgée de 26 ans, la milieu de terrain qui exerce la profession d'architecte dans le civil a souvent la tête dans les nuages selon ses coéquipières. Griedge Mbock, 24 ans, est quant à elle Annoying. Rien à voir avec la traduction "ennuyeuse", mais c'est Amandine Henry, qui joue comme elle pour l'Olympique Lyonnais, qui lui a trouvé ce surnom. Les deux joueuses aiment se taquiner.

Les surnoms d'Aïssatou Tounkara, Amel Majri, Delphine Cascarino, Valérie Gauvin et Émeline Laurent sont quant à eux à découvrir dans Le Parisien en kiosques le 27 juin 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image