Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Cristina Cordula, très en colère : Elle réclame 40 000 euros à Miss Nationale !

Cristina Cordula, très en colère : Elle réclame 40 000 euros à Miss Nationale !
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.

En décembre dernier, un scandale éclatait lors de la cérémonie de Miss Nationale 2015. Aujourd'hui, Cristina Cordula n'en démord pas et attaque les organisateurs en justice.

Il faut le vouloir pour mettre la plus frenchy des Brésiliennes en colère. Mais cette fois, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et Cristina est décidée à ne pas se laisser faire. En décembre, les organisateurs annonçaient sur le flyer de la soirée la présence de la célèbre styliste et relookeuse de M6 pour la cérémonie de Miss Nationale 2015. Seulement voilà que, le soir du 13 décembre, les organisateurs sont dans l'obligation d'annoncer que la superbe brune de 50 ans est aux abonnés absents. Insultes, refus de la produc­tion de rembour­ser les places... la déception du public a atteint des sommets. "La soirée fut bien sûr un désastre", reconnaissait à l'époque le comité, mettant en cause les producteurs Jonathan Pouiller et Sébastien Samier.

Mais que s'est-il véritablement passé ? La Voix du Nord annonce aujourd'hui, vendredi 13 mars, que Cristina Cordula, très en colère, attaque en justice les organisateurs du concours de beauté – concurrent à Miss France et Miss Prestige National, concours de Geneviève de Fontenay – pour "publicité mensongère". L'animatrice bankable de la Six n'a pas digéré ce sale coup. Car si les organisateurs annonçaient que l'animatrice des Reines du shopping n'avait pu être présente à Arras en raison d'un empêchement de dernière minute, Cristina Cordula, de son côté, dément totalement cette information. "Je n'étais pas au courant de l'élec­tion de Miss Natio­nale. Je n'ai jamais confirmé quoi que ce soit !", déclarait ainsi la principale intéressée. Selon l'un des orga­ni­sa­teurs du concours, pourtant, elle n'aurait pas respecté ses engagements : "C'était un accord verbal que j'avais avec elle, on n'avait rien signé, avait-il expliqué. Elle m'a prévenu il y a deux jours qu'elle ne pouvait pas venir."

Mais la reine de la mode n'en démord pas. Selon La Voix du Nord, Cris­tina aurait entamé une procé­dure à l'amiable peu de temps après le scan­dale mais n'au­rait jamais reçu la moindre réponse du comité Miss Natio­nale. C'est pour cette raison, ce silence, qu'elle a décidé d'attaquer en justice les organisateurs de Miss Nationale. "Ma cliente n'a jamais été contac­tée pour cette soirée. Ni par e-mail, ni par fax, ni par quoi que ce soit, a expliqué au quoti­dien son avocat maître Khaïat. C'est quand même un peu fort de café !" Elle réclame désor­mais 40 000 euros de dommages et inté­rêts.

Pour sa part, l'organisateur de la soirée se défend d'avoir voulu tromper son public. Il raconte avoir lui-même été "escroqué" par trois personnes, "dont l'une s'est présentée comme un ami personnel de Cristina Cordula". Les deux autres se seraient fait passer, comme l'écrit le quotidien régional, pour "l'un des producteurs de l'émission Star Academy" et l'autre pour "l'attachée de presse" de la présentatrice de M6. Quant au comité Miss Nationale, il se dédouane de toute responsabilité.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image