Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss Nationale 2015 : Les dessous du scandale !

11 photos
Lancer le diaporama
Samedi 13 décembre 2014, à l'annonce du résultat de l'élection de miss Nationale donnant vainqueur Allison Evard pour miss Paris, les amies d'une candidate crient au scandale.

Que s'est-il vraiment passé le 13 décembre dernier dans les coulisses de l'élection Miss Nationale 2015 ? Embrouilles, insultes, bagarre... Un communiqué du comité révèle les dessous du scandale.

L'élection de Miss Nationale 2015, troisième concours de beauté avec Miss France et Miss Prestige National, n'a pas été de tout repos. Selon le président du comité, les fautifs seraient les produc­teurs du show : ils auraient voulu faire défi­ler les candi­dates dans des tenues trop sexy et auraient, face à son refus, tenté de sabo­ter le spectacle. Cette année, l'élection aura réussi à être très médiatisée, mais pas vraiment dans le bon sens.

Alors qu'au lendemain de l'élection d'Allison Evrard, Miss Paris, La Voix du Nord évoquait des votes truqués, on découvre aujourd'hui que la soirée a tourné au fiasco. C'est le 12 décembre que tout a démarré alors que la soirée se préparait. Michel Lepar­men­tier, le président du comité Miss Natio­nale, se serait rendu quelques heures avant le show au Royal Varié­tés d'Ar­ras, où les miss régio­nales répé­taient. "À sa grande surprise et à celles de ses colla­bo­ra­trices, les candi­dates lui présentent de la linge­rie fine trans­pa­rente avec slip ouvert de même que les soutiens-gorge ", peut-on lire sur le communiqué. Il n'en fallait pas plus : c'est le drame. Le président du comité décide alors de demander à ses collaboratrices de récupérer les écharpes officielles des Miss en leur demandant de ne pas faire ce défilé, refusant de s'associer à un spectacle qu'il juge trop sexy.

Lorsque la soirée a démarré, le vendredi 12 décembre, l'absence de Cristina Cordula a créé un deuxième scandale. Insultes, refus de la produc­tion de rembour­ser les places... la déception du public a atteint des sommets. "La soirée fut bien sûr un désastre", reconnaît le comité, mettant en cause les producteurs Jonathan Pouiller et Sébastien Samier.

Le lendemain, le cauchemar Miss Nationale – qui a scandalisé Geneviève de Fontenay – continue. Selon le communiqué du comité, lesdits producteurs auraient tenté de "saboter" l'élection. "La produc­tion qui devait retrans­mettre en direct sur Inter­net la soirée nous annonce qu'elle ne le fera pas, que l'équipe tech­nique son et éclai­rage de la salle ne sera pas là non plus, et qu'il n'y a plus de micro HF  !!", décrit le communiqué du comité. Problème de son, de lumière... rien ne va plus. Le public fait entendre son agacement. Mais malgré tous ces problèmes, le comité estime que "la tenta­tive de sabo­tage de Miss Natio­nale 2015 a échoué". Qu'en pense la pauvre Allison Evrard ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel