Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Danièle Evenou parle de ses amours : Jacques Brel et Jacques Martin

6 photos
Lancer le diaporama

Demain soir, mercredi 23 janvier 2013, les téléspectateurs pourront retrouver un nouvel épisode de La Parenthèse inattendue animée par Frédéric Lopez sur France 2. Trois nouvelles personnalités, Kev Adams, Danièle Evenou et Franck Provost ont accepté de se prêter au jeu des 24 heures confessions.

Au programme de l'émission, les confidences de Kev Adams sur son grand-père, grand mime avec lequel il a pris ses ses premiers cours de théâtre. Danièle Evenou revient quant à elle sur deux grands amours de sa vie : Jacques Brel et Jacques Martin.

Elle raconte sa rencontre avec le premier. Alors qu'ils étaient ensemble dans une voiture, Jacques Brel lui avait demandé quel type de musique elle aimait. Elle avait répondu : Wagner, Le Vaisseau fantôme. Une minute plus tard, l'artiste allumait l'autoradio qui diffusait du Wagner. C'est certainement la chanteuse Barbara qui lui avait vendu la mèche. Elle poursuit : "Il allume la musique, et voilà, ben j'ai plus dormi toute seule." Quelle histoire. Encore aujourd'hui, Danièle Evenou reste touchée par cette histoire : "C'était un amour, quelqu'un de bien, de mignon, on avait envie de le protéger, c'est une belle histoire, j'ai vécu une grande histoire."

Plus tard dans la soirée, Danièle Evenou, que l'on retrouvera dans Splash, le grand plongeon, revient sur son histoire d'amour avec Jacques Martin, le père de ses deux enfants, Frédéric et Jean-Baptiste. Elle explique : "Je suis partie dès qu'il a eu tout ce succès, je l'ai quitté alors que je l'aimais, il n'était pas vivable." Elle se rappelle une visite de l'homme de télévision dans l'appartement qu'elle avait loué pour ses deux enfants et elle après leur séparation. L'animateur lui avait reproché : "Mais tu n'as pas de machine à laver le linge, la vaisselle, comment tu fais ?" Il avait alors piqué une colère, hurlant dans la maison. Sa réponse : "Mais Jacques, je vais quand même pas rentrer pour une machine à laver le linge." Son fils aîné, Frédéric, avait alors eu le courage de dire devant son père : "Maman, on a bien fait de partir." Une phrase dont elle le remercie. Danièle Evenou se souvient d'un Jacques Martin aigri, qui aurait rêvé d'être Molière, Mozart. Il en voulait toujours plus.

On imagine que Danièle Evenou parlera également de son époux Georges Fillioud, décédé en 2011.

Rendez-vous mercredi 23 janvier pour "La Parenthèse inattendue" sur France 2

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image