Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

David Beckham au PSG : Les coulisses d'un transfert unique qui interroge

David Beckham au PSG : Les coulisses d'un transfert unique qui interroge
David Beckham lors de sa conférence de presse au Parc des Princes le 31 janvier 2013 à Paris après la signature de son contrat qui fait de lui un joueur du PSG
8 photos
Lancer le diaporama

3 janvier 2012. Alors que L'Équipe et Le Parisien avait titré quelques jours plus tôt sur l'arrivée de David Beckham au Paris Saint-Germain, les dirigeants du club de la capitale annoncent finalement que le Spice Boy ne rejoindra pas Paris. Quelques jours plus tard, le Britannique s'engage pour une année supplémentaire avec le Galaxy de Los Angeles.

Arrivée surprise et attendue

Un an plus tard, le 31 janvier 2013, David Beckham débarque enfin à Paris, à la surprise générale, ou presque. Alors qu'on ne l'attendait plus, le mari de Victoria Beckham signe un contrat de cinq mois avec le PSG pour un ultime défi. Si le coup médiatique est parfait, la venue du joueur de 37 ans pose de nombreuses questions, et notamment sur son rendement sportif. Cependant, et au vu de la coulisse de ce transfert hors norme, comme avait pu l'être celui de Zlatan Ibrahimovic l'été dernier, on se doute que le PSG et ses puissants patrons qataris n'ont pas engagé David Beckham à la légère.

Pour preuve, les contacts, qui n'ont jamais cessé d'exister entre le milieu de terrain anglais, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, le directeur sportif Leonardo et Carlo Ancelotti. Si l'on en croit Le Parisien, le club parisien aurait offert un premier contrat le 2 décembre dernier à David Beckham, au lendemain de sa victoire avec son club du Galaxy en finale de la MLS. Une première offre pour une pige de six mois refusée par le beau gosse du ballon rond. Mais à force d'insistance, les dirigeants ont su convaincre l'Anglais qui a accepté au dernier moment l'offre parisienne, afin de pouvoir être inscrit sur les listes de la Ligue des Champions dont la dead line était ce vendredi.

Opération séduction

Tout va alors aller très vite. Un coup de fil du PSG à 1h du matin, et une discussion qui s'éternise jusqu'à 11h, heure à laquelle David Beckham embarque dans un jet privé direction Paris. La journée s'annonce très longue pour le Becks, entre visite médicale à la Pitié-Salpêtrière et conférence de presse au Parc des Princes devant plus de 150 journalistes, alors qu'il avait été accueilli à l'entrée de l'antre parisienne par 400 supporters et supportrices... Costume cintré noir sur chemise blanche, sourire ultrabright et mèche parfaite, le Golden Boy séduit par son charme et son humour so british, même quand est abordée la question de son âge qui en fait le papy de la Ligue 1...

Mais si le coup médiatique est parfait, avec l'annonce inattendue d'un salaire estimé à 800 000 euros mensuels entièrement reversé à des oeuvres caritatives, la venue de David Beckham, qui fêtera ses 38 ans le 2 mai prochain, suscite beaucoup de questions sur le plan sportif. Une critique rapidement balayée par Fabien Barthez, l'ancien portier des Bleus : "Il reste un vrai joueur de foot. Penser le contraire serait manquer de respect à Carlo Ancelotti." Même son de cloche pour Ludovic Giuly, ancien attaquant vétéran du PSG aujourd'hui à Lorient. "Il a une hygiène de vie qui lui permet de connaître parfaitement son corps. En France, quand tu dépasses 33 ans, on pense que tu es cramé. En Angleterre, cette barrière psychologique n'existe pas. S'il a pris le risque de signer au PSG, c'est qu'il sait qu'il est capable de jouer. Arrêtons d'avoir des préjugés."

Beckham à la hauteur ?

Si les joueurs de Ligue 1 se réjouissent pour la plupart, les techniciens du championnat restent plus sceptiques quant à son arrivée. D'un point de vue sportif s'entend. Ambassadeur de la Ligue 1, vecteur de reconnaissance à travers la Ligue 1, produit marketing de luxe... Les entraîneurs s'accordent sur son indéniable impact médiatique. Mais tous s'interrogent sur son niveau actuel après cinq années passées en MLS, le championnat américain, que certains jugent d'un niveau inférieur à notre Ligue 2. Idem pour son état physique. Si son hygiène de vie est un modèle pour tous les joueurs, certains s'interrogent sur sa capacité à répondre à l'impact physique et aux exigences du très haut niveau. Arsène Wenger, qui a accueilli David Beckham lors de ses entraînements avec Arsenal, reconnaît que le vétéran est toujours en forme et que son pied droit magique est toujours là... Le technicien souligne également le rôle de la star au sein du vestiaire : "Les joueurs, surtout les jeunes, l'admirent et écoutent ses conseils qui sont toujours positifs. Il a un énorme charisme. Il a aussi une qualité incroyable, c'est d'avoir su tirer le maximum de sa carrière. Il y est parvenu parce qu'il aime le football. C'est quelqu'un d'ambitieux et très professionnel."

Pour voir le professionnel sur les pelouses de l'Hexagone, il faudra cependant attendre encore un peu... Le Spice Boy, qui s'installera seul dans un palace parisien, L'Intercontinental d'Opéra ou le Bristol, sa famille restant à Londres, s'est envolé hier soir pour Londres où un engagement personnel de longue date l'attendait. Il sera de retour à Paris en début de semaine prochaine, où il reprendra l'entraînement avec ses nouveaux partenaires. En attendant, ses maillots floqués du numéro 32 s'arrachent déjà dans les boutiques. Le début de la Beckham mania ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image