Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Debbie Reynolds : Le jour où son mari l'a quittée pour son amie Liz Taylor...

Debbie Reynolds : Le jour où son mari l'a quittée pour son amie Liz Taylor...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Une histoire digne d'un mélo hollywoodien !

En disparaissant le 28 décembre, le lendemain de la mort de sa fille Carrie Fisher, Debbie Reynolds laisse derrière elle une grande carrière et l'image d'une légende de l'âge d'or hollywoodien. Celle qui a dansé avec Gene Kelly dans Chantons sous la pluie était devenue la fiancée de l'Amérique, un statut qui a alors braqué les projecteurs sur sa vie privée et notamment le triangle amoureux qu'elle a formé avec son mari Eddie Fisher et Elizabeth Taylor...

Un roman d'amitié

People Magazine s'est penché sur un chapitre particulier des histoires d'amour à Hollywood, à l'heure de la mort de Debbie Reynolds. Nous sommes en 1958, la comédienne et le crooner Eddie Fisher forment l'un des couples les plus glamour de l'époque, non loin de celui d'Elizabeth Taylor et du producteur Mike Todd. Pas question de rivalité entre ces stars : les deux actrices sont amies depuis la fin de l'adolescence : "Je suis rentrée chez MGM quand j'avais 17 ans et Liz y était aussi, mais elle était déjà une star", avait-elle confié à People Magazine il y a des années. "Nous n'avions rien en commun, mais nous nous entendions très bien. J'étais impressionnée par le fait d'aller à l'école avec elle. Et tous ceux qui ne l'étaient pas, ils mentaient. Ou étaient aveugles."

Amies, elles le resteront et leurs amoureux sympathiseront aussi, au point de devenir également de grands copains. Les deux couples sont inséparables et quand Liz Taylor épouse Mike Todd, ce dernier choisi Eddie Fisher comme témoin.

Et là, c'est le drame

C'est le premier chapitre d'une histoire qui prend l'envergure d'un mélodrame quand survient, en 1958, l'accident d'avion de Mike Todd. Il meurt dans le crash, laissant Elizabeth Taylor éplorée. Elle peut toutefois compter sur le soutien d'Eddie Fisher, qui pleure lui aussi la disparition de son ami. La douleur du deuil laisse place à l'amour : en l'espace d'un an,Taylor et Fisher se mettent en couple et ce dernier divorce en 1959 pour épouser la même année l'iconique Elizabeth. Cette nouvelle idylle est évidemment très médiatisée, se transformant en scandale au point de faire annuler le show télévisé d'Eddie Fisher.

C'est Debbie Reynolds qui, sans surprise, obtient toute la sympathie de l'opinion publique en tant que femme trahie par son ex-mari et son amie, devant également élever ses deux enfants : Carrie, qui a vu le jour en 1956 et future princesse Leia qui vient de nous quitter, et Todd, né en 1958 : "Quand il est parti, je me suis occupée des enfants. Il n'a jamais envoyé d'argent, donc ça m'a fait un peu peur", racontera Debbie Reynolds.

Debbie Reynolds fait face seule jusqu'à ce qu'elle rencontre le riche businessman Harry Karl, à qui elle dit oui en 1960. Ce dernier dilapidera la fortune de l'actrice pour payer ses dettes de jeu. De côté d'Elizabeth Taylor, le mariage dure jusqu'en 1964, année où elle le quitte pour un certain Richard Burton.

La réconciliation

On imagine que l'amitié entre Debbie Reynolds et Liz Taylor est aux oubliettes, mais la mère de Carrie Fisher a expliqué à People que c'est d'abord et avant tout à son mari qu'elle en a voulu : "Je pense qu'on ne peut pas faire partir un homme, on ne peut pas lui faire faire quelque chose qu'il ne veut pas faire. Il a choisi de partir, n'est-ce pas ? Elle ne lui a pas mis un lasso. Elle était simplement la magnifique Elizabeth Taylor. Et il la voulait, il voulait être son amant, alors il est parti. C'est lui l'égoïste. Elle lui a juste donné ce qu'il voulait." D'ailleurs, Debbie Reynolds regardera avec un esprit critique les autres hommes qui partageront sa vie : "Après Eddie, j'ai eu quelqu'un d'autre qui était un nul. Et ensuite un autre. J'ai eu ma dose de nuls. Donc ce n'était pas tant la faute d'Elizabeth." Sa foi a aussi joué un rôle dans son acceptation des événements : "Je suis très croyante et je crois que des choses arrivent et il faut faire avec. On n'a pas besoin d'être en colère et de devenir une mauvaise personne... J'ai dû grandir pour réaliser cela."

De quoi laisser penser qu'une réconciliation était possible. Elle a eu lieu par accident, lors d'une croisière à laquelle elles participent toutes les deux sans le savoir. Debbie Reynolds raconte : "J'ai vu un nombre impressionnant de bagages et j'ai dit : 'Mais qui a tout ça ?' On m'a dit : 'Ce sont les affaires d'Elizabeth Taylor.' J'ai failli changer d'avis, mais je ne suis pas partie. On s'est vues, on a pris un verre et on a dîné ensemble", raconte l'actrice sans parler d'excuses, mais de mise au point : "Mais pourquoi tu voulais être avec lui ?", lui a demandé l'ex-femme d'Eddie Fisher. "Je ne sais pas pourquoi je l'ai fait et j'avais certainement tort. Mais regarde qui j'ai maintenant !", a répondu Liz Taylor.

Les deux amies ont mis de côté de douloureux épisodes et leur réconciliation est symbolisée par leur collaboration dans un téléfilm en 2001, These Old Broads, écrit par la fille de Debbie Reynolds, Carrie Fisher. "C'était amusant. Comme des retrouvailles de copines du lycée", raconta la comédienne. Grâce à leur ego ravalé, elles auront mis fin à cette brouille avant que la mort n'emporte la star de Cléopâtre en 2011 : "Elle était très malade et se sentait si mal, tentant de survivre. Elle m'a dit à quel point elle avait peur. On a parlé de ça un peu, c'est vraiment affreux de vieillir. On s'en plaignait, comme deux amies le feraient."

Extrait du téléfilm These Old Broads avec Debbie Reynolds et Liz Taylor (2001)
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image