Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Demain nous appartient, le tournage avec bébé Céleste : des scènes parfois inattendues et compliquées

Demain nous appartient, le tournage avec bébé Céleste : des scènes parfois inattendues et compliquées
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
12 photos
Aurélien Foubert incarne Andréa, l'homme qui s'occupe de la petite Céleste, la fille de fiction d'Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur. Interrogé par "Voici", l'acteur s'est confié sur ses scènes particulière avec un bébé.

Depuis plusieurs semaines, les téléspectateurs de TF1 qui suivent Demain nous appartient peuvent voir les aventures d'Andréa, la nounou de Céleste. Ce personnage est incarné par Aurélien Foubert, un acteur de 29 ans. Interrogé par Voici, il s'est confié sur son rôle et sur ses scènes avec les bébés qui incarnent la fille de Chloé (Ingrid Chauvin) et Alexandre (Alexandre Brasseur).

Les téléspectateurs l'ont remarqué, Andréa est un "personnage assez complexe". S'il a de prime abord l'air bien intentionné et réalise son travail d'une main de maître, il a "aussi un côté louche" comme l'a expliqué son interprète à nos confrères. "On ne sait pas trop quelles sont ses véritables intentions. On a même l'impression qu'il cache quelque chose. Il devient très envahissant pour Chloé et cela va poser problème. Andréa a un manque affectif, c'est pour ça qu'il se projette dans cette famille et qu'il a envie d'être adopté par les Delcourt", a précisé l'acteur à Voici.

André n'a en effet pas de famille car sa maman est morte quand il était plus jeune et il n'a pas connu son papa. Il a été élevé par sa grand-mère, mais elle aussi a rejoint les étoiles. Il se sent donc enfin en famille chez les Delcourt, d'autant plus que la maman de Maxime (joué par Clément Rémiens qui va faire un retour express) lui rappelle sa mère.

Si son personnage est à l'aise avec les enfants de part son métier d'assistant maternel, Aurélien Foubert a dû se familiariser avec le travail avec un enfant. Un bébé plus particulièrement. "J'avais déjà fait du babysitting quand j'étais plus jeune pour gagner un peu d'argent, donc je savais m'occuper des enfants. Mais, là c'est vrai que Céleste est vraiment petite et moi j'avais en charge des enfants un peu plus grands. Sur le plateau, Céleste est accompagnée par une personne qui ne s'occupe que d'elle. Dès le début, on m'a présenté à la petite fille qui joue Céleste. On ne me l'a pas mise dans les bras comme ça en deux secondes, on a fait connaissance dans les coulisses. Il y a plusieurs bébés qui jouent Céleste, et à chaque fois on prenait le temps de se connaître", a-t-il révélé.

Malgré tout, un bébé peut être imprévisible. Si cela pouvait être source d'inquiétude au départ, le jeune homme s'est vite rendu compte que cela pouvait ajouter des éléments positifs à la scène. "Demain nous appartient est une machine bien rodée, alors c'est le seul élément qui amenait un peu d'inattendu. Et ce n'était pas pour me déplaire. Il y a des scènes avec Ingrid où le bébé était au milieu et elle se mettait à gazouiller donc on réagissait. La scène continuait et on rebondissait là-dessus. Et c'est ce qu'il faut pour un acteur, quand il y a de l'inattendu, c'est nourrir la scène et continuer. C'est très intéressant. Bon, après il y a eu des crises de larmes et là on devait évidemment arrêter de travailler pour la rassurer. Mais l'expérience était assez drôle", a-t-il conclu le sujet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image