Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Diana manipulée pour son interview choc dans "Panorama" ? Son frère dénonce

Diana manipulée pour son interview choc dans "Panorama" ? Son frère dénonce
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Lady Diana et son frère ont-ils été manipulés par le journaliste anglais star Martin Bashir pour accepter une interview dans l'émission "Panorama" ? Earl Spencer en est convaincu et demande des excuses à la BBC, 25 ans plus tard.

Le 20 novembre 1995, près de 23 millions de téléspectateurs étaient réunis devant leurs écrans pour regarder "l'interview de la décennie", celle de Lady Diana pour l'émission Panorama, diffusée sur la BBC. Lors de cet entretien filmé dans un salon du palais de Kensington, la princesse de Galles avait alors évoqué pour la première fois la liaison du prince Charles avec Camilla Parker-Bowles en déclarant : "Il y avait trois personnes dans ce mariage, donc ça faisait un peu de monde". Les parents de William et Harry vivaient alors séparément, mais ils n'étaient pas encore divorcés. 25 ans plus tard, voilà que les coulisses de cette interview historique font débat. Earl Spencer, le frère de Lady Di, reproche à la BBC et son journaliste Martin Bashir, qui a réalisé l'entretien, d'avoir menti pour gagner la confiance de Diana...

Dans une lettre adressée à la BBC et son directeur général Tim David, publiée par le Daily Mail le 2 novembre 2020, Earl Spencer affirme que Martin Bashir lui a montré de faux relevés bancaires laissant penser que deux employés du palais avaient été payés pour transmettre des informations sensibles sur Diana. "Si je n'avais pas vu ces déclarations, je n'aurais pas présenté Bashir à ma soeur, Earl Spencer a-t-il expliqué dans un mail relayé par le Daily Mail et datant de la fin octobre. A son tour, il serait juste resté l'un des milliers de journalistes espérant avoir une petite chance de lui parler, sans aucune perspective réaliste de le faire." Diana, son frère et le journaliste se sont finalement rencontrés le 19 septembre 1995.

Toujours dans l'espoir de confirmer cette interview, Martin Bashir a également envoyé un fax à Earl Spencer pour appuyer la rumeur selon laquelle le prince Charles aurait entretenu une liaison avec la nounou de William et Harry, Tiggy Legge-Bourke. Piquée dans sa jalousie, déjà à vif avec l'affaire Camilla, Diana aurait été d'autant plus motivée à parler.

Des excuses à titre posthume

Au nom de sa soeur, décédée en 1997, Earl Spencer est bien décidé à régler ses comptes. Le vicomte de 56 ans demande à la BBC d'ouvrir une enquête. Pourtant, en 1996, une première enquête menée par la chaîne avait conclu que ces documents falsifiés n'avaient joué aucun rôle déterminant dans l'organisation de l'interview... La BBC a-t-elle véritablement "blanchi" le journaliste Martin Bashir comme l'affirme Earl Spencer ? "Tout va finir par sortir. La pure malhonnêteté de ce dont j'ai été témoin à la BBC il y a 25 ans (...) l'exige."

La BBC s'est déjà excusée publiquement, en annonçant une nouvelle enquête, bien que Martin Bashir ne soit pas en mesure de s'expliquer à cause de son état de santé. Pour autant, Earl Spencer souhaite que la chaîne s'excuse auprès de sa célèbre soeur à titre posthume.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image