Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Diane Guerrero : En pleurs, la star d'Orange Is the New Black confie son drame

4 photos
Lancer le diaporama

Elle tient un rôle récurrent dans la série à succès de Netflix, Orange Is the New Black. Diane Guerrero, qui joue le rôle d'une Latina tête brûlée dans le programme américain, vient de livrer son histoire familiale très émouvante. Aujourd'hui âgée de 28 ans, la jolie brune vient de dévoiler qu'elle avait grandi sans ses parents. Ces derniers, en situation irrégulière aux États-Unis, ont été expulsés vers leur pays d'origine, la Colombie, et placés en détention.

C'est à l'occasion d'une interview sur CNN et d'une lettre ouverte publiée dans le Los Angeles Times que la pétillante jeune femme s'est souvenue de cette période difficile. Elle avait 14 ans et s'est tout à coup retrouvée seule à la maison. "Je suis rentrée de l'école, les voitures étaient là, le dîner prêt et il y avait même de la lumière", dit-elle. Et de poursuivre : "Je ne les trouvais pas. Et puis les voisins sont venus pour me dire que mes parents avaient été emmenés par des officiers. C'etait dur, je me souviens m'être cachée derrière le lit car j'avais peur que ces personnes viennent pour moi aussi."

Très engagée sur les questions d'immigration qui la touchent de près, Diane Guerrero a pointé du doigt l'administration américaine, qui n'a pas veillé à ce qu'elle soit entre de bonnes mains après cette brutale séparation. "Pas une seule personne du gouvernement n'a fait attention à moi. Personne n'est venu vérifier si j'avais un endroit où rester, de quoi me nourrir. À 14 ans, je me suis retrouvée seule", poursuit-elle, en pleurs.

La jeune femme explique aussi comment des amis ont accepté de l'héberger et de l'aider à se construire, elle qui a toujours vécu dans la peur de perdre le toit qu'elle avait retrouvé. "J'étais toujours dans le doute, dans cette insécurité. J'avais peur de déranger, de perdre mon invitation à rester chez eux. Heureusement j'ai été entourée de personnes qui m'ont soutenue, qui m'ont aidée à m'accomplir, car mes parents, eux, n'ont jamais pu partager mes bonheurs."

Aujourd'hui, Diane Guerrero s'efforce de voir ses parents une fois par an mais elle confie qu'elle n'a pas une relation normale avec eux. "On a été séparé tellement longtemps que parfois, j'ai l'impression qu'on ne se connaît pas vraiment", a-t-elle conclu, tentant de retenir ses larmes.

Un témoignage émouvant pour une actrice dure à l'écran et si fragile à la ville.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel