Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Dominique Voynet : Sa nouvelle vie "un peu dure" à Mayotte, loin de son compagnon

Dominique Voynet : Sa nouvelle vie "un peu dure" à Mayotte, loin de son compagnon
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Dans l'indifférence générale, l'ancienne ministre et candidate malheureuse à la présidentielle, Dominique Voynet, a été nommée à la tête de l'agence régionale de santé (ARS) de Mayotte. Le journal "Libération" est parti sur ses traces. Elle a décrit sa nouvelle vie un peu dure, à mener sans son compagnon à ses côtés.

Quand on quitte l'arène politique, il n'est pas toujours facile de rebondir. Dominique Voynet, qui a cumulé les casquettes de ministre à maire, en passant par sénatrice, n'avait plus de mandat électoral depuis 2014. Mais, à 62 ans, elle n'est toujours pas à la retraite. C'est à Mayotte qu'elle termine sa carrière et vit une nouvelle vie.

Nommée en novembre 2019 à la tête de l'Agence régionale de santé (ARS) de Mayotte, par le gouvernement du président Macron, elle a pris ses fonctions le 1er janvier 2020 ; elle s'était vue proposer la Guyane mais avait refusé, préférant la gestion d'un plus petit territoire. Depuis, elle se retrouve à gérer la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus sur cet archipel français situé sur l'océan Indien. Et on est loin de l'image idyllique de carte postale. "Ses locaux sont implantés à Kawéni, dans la banlieue de Mamoudzou, au pied de l'un des plus grands bidonvilles de France, son bureau est étroit et sombre et, de son propre aveu, elle mène désormais une vie de 'célibat géographique', loin d'un compagnon dont elle tait l'identité, une vie un peu 'dure' à supporter...", raconte Libération qui lui accorde son portrait du jour dans l'édition du 17 novembre.

Dominique Voynet, double candidate malheureuse à l'élection présidentielle (en 1995 et 2007) pour représenter les écolos, avait toutefois "l'envie de revenir dans l'action" et ne regrette pas sa décision, surtout qu'elle n'est engagée que pour deux ou trois ans. D'ailleurs, elle profite tout de même des charmes de Mayotte, faisant par exemple de la plongée sous-marine tous les samedis matins. Un petit plaisir qu'elle s'accorde quand elle n'est pas en pleine distribution de masques contre le coronavirus ou de préservatifs ; 300 000 à écouler selon Libé.

Dominique Voynet, maman de deux filles et grand-mère de trois petits-enfants, compte bien prendre sa retraite après sa mission à Mayotte. "Ensuite, l'infatigable sexagénaire, qui rêve de passer le permis moto, compte partager son temps entre le Val d'Amour, près de Dole, sa région natale, et sa maison sur l'île de Groix, en Bretagne", précise le journal. Un climat moins chaud que celui de Mayotte mais l'occasion de retrouver son amoureux et ses proches.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image