Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elisabeth Borne : Grosse bourde dans sa sécurité, des infos secrètes en danger !

Elisabeth Borne : Grosse bourde dans sa sécurité, des infos secrètes en danger !
Par Justine Texier Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
15 photos
Une grosse bourde... qui aurait pu avoir de très graves conséquences ! Le 31 mai dernier, selon "Closer", alors qu'elle dînait au restaurant dans le 19e arrondissement de Paris, la responsable de la sécurité d'Elisabeth Borne s'est fait voler son téléphone professionnel qu'elle avait oublié sur la banquette et qui contenait de nombreux numéros secrets, dont celui d'Emmanuel Macron...

Une prise de poste qui commence plutôt mal... Le 31 mai dernier, alors qu'elle venait d'être nommée responsable de la sécurité à Matignon, la préfète chargée de la protection d'Elisabeth Borne aurait, selon le magazine Closer, négligemment posé son téléphone professionnel sur la banquette d'un restaurant où elle dînait, dans le 19e arrondissement parisien.

Un téléphone qui n'a pas tardé à finir dans la poche d'un voleur, qui n'a sans doute eu aucun mal à l'embarquer alors qu'il contenait des infos de la plus haute importance et notamment... le numéro de téléphone de nombreux ministres et même celui du président, Emmanuel Macron. Très sensible, le dossier a été immédiatement traité par la police qui a réussi à géolocaliser le voleur, grâce au téléphone que celui-ci avait jeté rapidement, ne gardant que la carte SIM et ses infos si précieuses.

Le jeune chapardeur devra passer devant le juge dans peu de temps, mais a été remis en liberté en attente du procès. Une mésaventure qui se termine bien, pour la préfète en poste aux côtés d'Elisabeth Borne (une première ministre très accro à la vapote...), mais qui aurait pu avoir bien plus de conséquences : le matin même, celle-ci avait notamment fait une réunion avec Gérald Darmanin sur les questions de sécurité intérieure, échangeant sans doute des informations destinées à rester discrètes.

A quelques jours des élections législatives, qui se dérouleront ce dimanche 12 juin - puis le 19 - et pourraient entraîner un changement de gouvernement (si le parti d'Emmanuel Macron n'obtenait pas la majorité à l'Assemblée au profit de Nupes, menée par Jean-Luc Mélenchon), tous les ministres sont en tout cas en campagne. Et notamment la Première ministre : deuxième femme à être nommée à ce poste (après Edith Cresson), l'ancienne préfète de Poitou-Charentes avait livré un joli discours lors de la passation de pouvoir avec Jean Castex. "Je dédie cette nomination à toutes les petites filles pour leur dire 'allez au bout de vos rêves' et rien ne doit freiner le combat pour la place des femmes dans notre société", avait-elle déclaré. Chaleureusement félicitée par son prédécesseur, elle avait ensuite constitué un gouvernement dans les jours qui avaient suivi.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image